« Les réactions de l’Occident face à la lutte des Turcs pour la démocratie, étaient décevantes »

L’ancien-Premier ministre Ahmet Davutoglu a écrit une lettre à plusieurs leaders du monde et présidents d’agences internationales pour expliquer la tentative de coup d’Etat de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY)

555474
« Les réactions de l’Occident face à la lutte des Turcs pour la démocratie, étaient décevantes »

L’ancien-Premier ministre Ahmet Davutoglu a écrit une lettre à plusieurs leaders du monde et présidents d’agences internationales pour expliquer la tentative de coup d’Etat de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY).

La lettre de M. Davutoglu a plus d’une cinquantaine de destinataires dont la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre hollandais Rutte, le Premier ministre italien Renzi, le Premier ministre grec Tsipras, le secrétaire d’Etat américain John Kerry, le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg et le président du Conseil de l’UE, Donald Tusk.

« La nuit du 15 juillet, des terroristes infiltrés dans l’armée turque ont visé à renverser notre président et notre gouvernement élus, à fermer le parlement et à détruire l’ordre constitutionnel » peut-on lire au début de la lettre.

M. Davutoglu souligne dans sa lettre que les indications obtenues après la tentative de coup d’Etat, montraient que cette tentative sanglante et traitresse a été planifiée par Fethullah Gulen, chef de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) vivant aux Etats-Unis depuis 1999.

« La tentative de coup d’Etat des terroristes a été empêchée par le fort leadership du président M. Erdogan et la résistance héroïque du peuple turc contre les chasseurs, hélicoptères et chars » indique M. Davutoglu et exprime la grande déception provoquée par les réactions de l’Occident à cette lutte pour la démocratie.

La lettre de M. Davutoglu sera remise aux destinataires par le ministère des Affaires étrangères par l’intermédiaire des ambassadeurs.



SUR LE MEME SUJET