Burgazada, la troisième corvette turque construite dans le cadre du projet MILGEM, mise à l'eau

La troisième corvette (Burgazada) construite dans le cadre du projet MILGEM lancé en 2004 suite à une décision du Conseil exécutif de l’Industrie de défense afin de construire les navires de guerre turcs, a été mise à l’eau hier

513802
Burgazada, la troisième corvette turque construite dans le cadre du projet MILGEM, mise à l'eau

La troisième corvette (Burgazada) construite dans le cadre du projet MILGEM lancé en 2004 suite à une décision du Conseil exécutif de l’Industrie de défense afin de construire les navires de guerre turcs, a été mise à l’eau hier en présence du président de la République Recep Tayyip Erdogan et du Premier ministre Binali Yildirim.

Intervenant pendant la cérémonie, le président M. Erdogan a souhaité que la corvette soit profitable pour le peuple et le pays, affirmant souhaiter qu’elle porte avec honneur et succès le drapeau turc dans les mers.

La corvette Burgazada qui est le troisième navire du projet MILGEM, fait 99,5 mètres de long, 14,4 mètres de large et pèse 2400 tonnes. Le navire peut atteindre les 29 milles marins sur l’eau est constitué de turbine de gaz qui vont jusqu’à 35 mégawatts et un système de transfert à double hélice avec des machines diesel.

Le navire qui peut parcourir 3.500 milles marins, soit 6.485 km sans ravitaillement de carburant, peut aussi rester 10 jours en mer. Il peut ainsi arriver dans le Golfe d’Aden en 9 jours à 15 milles marins qui est la vitesse économique et en 5 jours à 29 milles marins.

La corvette dispose d’une plateforme appropriée pour un hélicoptère de 10 tonnes, d’un entrepôt et de multiples équipements de soutien.

La corvette Burgazada est conforme aux combats sur l’eau, à la défense sous-marine, à la défense aérienne, à la reconnaissance et surveillance, au contrôle de commandement et à la guerre de défense asymétrique.  

Une cérémonie de soudure a été organisée pour la quatrième corvette (Kinaliada) du projet MILGEM, constitué de 8 navires au total.

C’est le président Recep Tayyip Erdogan qui a fait la première soudure de la corvette.

Le découpage de la tôle a été anticipé de 5 mois par rapport au plan de construction du navire et sa mise à l’eau qui était prévue pour janvier 2018, a été anticipée de 8 mois.

Le navire doit donc être mis à l’eau en mai 2017.

Ce navire a les mêmes particularités et normes que les précédents.



SUR LE MEME SUJET