Yildirim: "Le Bundestag a commis une grave erreur"

"Cette question en fait même pas l’unanimité chez les juristes et les historiens. Le peuple turc n’acceptera jamais cette décision, à nos yeux elle n’a aucune valeur", a déclaré le PM turc concernant le vote allemand en faveur des assertions arméniennes

503347
Yildirim: "Le Bundestag a commis une grave erreur"

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a estimé que le Parlement allemand a commis une grave erreur en adoptant le projet de loi reconnaissant les assertions arméniennes sur les incidents de 1915, et a appelé l’Allemagne à la corriger au plus vite.

Le chef du gouvernement turc a tenu une conférence de presse, vendredi, avant son départ pour une visite officielle en Azerbaïdjan.

Il a d’abord commenté le vote de jeudi au Bundestag en faveur des allégations arméniennes concernant les incidents de 1915.

«C’est une faute historique du Parlement de ce pays ami et allié. Cette question ne fait même pas l’unanimité chez les juristes et les historiens. Le peuple turc n’acceptera jamais cette décision, et à nos yeux, elle n’a aucune valeur», a-t-il dit.

«Seuls 250 députés sur 650 ont participé à ce vote, ce qui prouve que la majorité d'entre eux ne soutient pas ce projet de loi. Quoi qu'il en soit, nous sommes décidés à préserver nos relations avec nos alliés. Nous espérons que cette erreur sera rectifiée», a-t-il poursuivi.

Yildirim a souligné que l’ambassadeur de Turquie en poste à Berlin a immédiatement été rappelé pour consultations.

"La Turquie et l'Allemagne sont deux alliés très importants. Il ne faut pas s'attendre à ce que nos relations se dégradent totalement. Mais cela ne veut pas dire que nous allons rester silencieux face à ce vote", a-t-il indiqué, expliquant que dans quelques jours, l’Etat et le gouvernement prendront les décisions et les mesures nécessaires en réponse à cette initiative du Parlement allemand.

Par la suite, le Premier ministre turc a rappelé que l’Arménie est un pays qui occupe toujours près de 20% des territoires azerbaïdjanais et qu’elle est l’auteur d’attaques meurtrières contre les territoires de l’Azerbaïdjan.

De plus, il a rappelé que dans le passé des milices armées arméniennes (ASALA) se sont rendues coupables de crimes terroristes contre des diplomates turcs.

"Le monde entier sait que l'Arménie a tout au long de son histoire été impliquée dans des affaires de terrorisme qui ont coûté la vie à de nombreux diplomates turcs. Aujourd'hui aussi, il est connu de tous qu'elle ouvre les bras à d'autres groupes terroristes", a-t-il affirmé.

Pour conclure, le Premier ministre est revenu sur l’importance des relations et de la fraternité entre la Turquie et l’Azerbaïdjan, exprimant sa volonté de renforcer davantage les coopérations notamment dans le domaine de l’énergie.

 

AA



SUR LE MEME SUJET