Tusk : « la Turquie est l’unique pays qui puisse servir d’exemple pour l’accueil des migrants »

« Personne n’est en mesure de donner des leçons à la Turquie. Je suis vraiment très honoré de coopérer avec vous dans cette question » a-t-il affirmé

476996
Tusk : « la Turquie est l’unique pays qui puisse servir d’exemple pour l’accueil des migrants »

Le Premier ministre Ahmet Davutoglu a fait savoir que la levée des visas est l’élément essentiel du compromis Union européenne-Turquie, ajoutant que l’Accord de réadmission ne pourrait être appliqué seulement en même temps que la levée des visas.

M. Davutoglu a participé hier au Centre d’Art et de Congrès de l’université Gaziantep, au Programme UE-Turquie d’aide aux Syriens, en compagnie du président du Conseil de l’UE Donald Tusk, de la chancelière allemande Angela Merkel et du premier adjoint  de la Commission européenne Frans Timmermans.

Intervenant lors de la conférence de presse conjointe avec Tusk, Merkel et Timmermans, le chef du gouvernement turc a mis l’accent sur la levée des visas.

Il a indiqué qu’un agenda positif devait être respecté pour la levée des visas en même temps que l’Accord de réadmission.

M. Davutoglu a noté que la résistance des habitants de Kilis face aux actes terroristes de DAESH depuis quelques jours et l’accueil des Syriens méritaient le plus grand respect.

« La Turquie répondra à tout acte contre elle des organisations terroristes comme DAESH, le PKK ou le YPG » a-t-il assuré.

« Le gouvernement de la République de Turquie, l’UE et l’Allemagne ont un seul objectif ; trouver une solution à la plus grande tragédie depuis la Deuxième Guerre Mondiale. Ce n’est pas une question que la Turquie ou l’Union européenne ne doivent résoudre seule. C’est une question qui exige la solidarité de la communauté internationale et dont chacun de nous est responsable » a précisé M. Davutoglu, rappelant avoir visité les camps à Nizip avec les responsables européens et y avoir rencontré des enfants.

La chancelière allemande Angela Merkel a dit que la Turquie était le pays qui accueillait le plus grand nombre de réfugiés et ajouté que l’UE devait assumer ses responsabilités.

Le président du Conseil de l’UE Donald Tusk a remercié de son côté le Premier ministre turc pour l’invitation et exprimé sa gratitude pour la résolution et les efforts de la Turquie.

M. Tusk a noté que la Turquie était le seul pays au monde qui puisse servir d’exemple quant à l’accueil des migrants.

« Personne n’est en mesure de donner des leçons à la Turquie. Je suis vraiment très honoré de coopérer avec vous dans cette question » a-t-il affirmé.



SUR LE MEME SUJET