Les terroristes du PKK avouent leur défaite

Dans les communications radios à Yuksekova (Hakkari), les terroristes avouent que l'annonce de la, soi-disant « auto-gouvernance » n'a pas permis d'arriver à l'objectif

470838
Les terroristes du PKK avouent leur défaite

L'organisation terroriste PKK qui a repris ses attaques sanglantes en sabotant le Processus de démocratisation en juillet 2015 et en souhaitant profiter du chaos en Syrie et du processus électoral en Turquie, commence à avouer sa défaite après de graves pertes qu'elle connait.

Dans les communications radios à Yuksekova (Hakkari), les terroristes avouent que l'annonce de la, soi-disant « auto-gouvernance » n'a pas permis d'arriver à l'objectif.

Les communications enregistrées par les forces de sécurité font état des défaites que l'organisation connait depuis un certain temps.

Elle a perdu des centaines de ses membres à Sirnak, Diyarbakir, Mardin et Hakkari.

Les forces de sécurité ont en grande partie nettoyé la région des terroristes.

Dans les fouilles menées dans des endroits nettoyés, plusieurs armes, munitions, médicaments et équipements médicaux utilisés pour le traitement des terroristes, ont été retrouvés.

Lors des perquisitions dans les domiciles, les forces de sécurité ont retrouvé des mannequins de vitrine que les terroristes utilisent pour se cacher et faciliter leur fuite.

Durant les opérations menées hier, 7 terroristes ont été tués à Sirnak et 6 autres à Nusaybin (Mardin).

Le nombre de terroristes tués dans les opérations lancées depuis le 14 mars est passé à 220 à Nusaybin et à 190 à Sirnak.

En outre, 2 gardiens de la Direction de la Police de Sirnak, accusés d'aide et de complicité à l'organisation terroriste PKK, ont été arrêtés.



SUR LE MEME SUJET