Le Premier ministre Davutoglu est en Jordanie...

Le premier arrêt du chef du gouvernement a été l'office du Premier ministre de la Jordanie

459251
Le Premier ministre Davutoglu est en Jordanie...

M. Davutoglu a été accueilli par une cérémonie officielle.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a été accueilli par son homologue jordanien Abdullah Ensour.

Dans le cadre de sa visite, Ahmet Davutoglu s'est entretenu avec le Premier ministre jordanien Abdullah Ensour et sa délégation.

Les projets relatifs à la hausse du volume commercial entre les deux pays, ont été mis sur la table lors de la rencontre.

Le Premier ministre Davutoglu qui a fait savoir qu'ils évaluaient d'une manière compréhensive les moyens de coopération avec la Jordanie, a accentué l'importance de l'accord de libre-échange signé entre les deux pays en 2009.

Il a précisé qu'avec cet accord, le volume commercial entre les deux avait doublé et atteint actuellement les 1 milliard de dollars.

Notant qu'ils souhaitaient que les hommes d'affaires turcs investissent davantage en Jordanie, M. Davutoglu a indiqué que le vrai problème était le transport.

Davutoglu a souligné que dans ce contexte, ils souhaitaient s'orienter vers le transport maritime dans les échanges entre les deux pays en raison des problèmes qui sévissent dans le transport terrestre en particulier à cause de la guerre civile en Syrie.

M. Davutoglu a tenu une conférence de presse conjointe avec son homologue jordanien Abdullah Ensour.

Evaluant les développements qui ont lieu dans la région, Ahmet Davutoglu a déclaré qu'ils étaient en coopération avec la Jordanie afin de protéger l'intégrité territoriale de l'Irak et de la Syrie.

"La situation géographique de la Turquie et la Jordanie, se ressemble énormément, car ils sont tous deux voisins de deux pays dans une situation très difficiles. Les réfugiés syriens et irakiens migrent vers la Turquie et la Jordanie. Nos deux pays tentent de trouver une solution à la crise humanitaire. Les organisations terroristes Daesh, PYD et YPG souhaitent déstabiliser la région. Nous espérons que la stabilité sera réinstaurée dans la région au terme des travaux. En outre, nous sommes coude-à-coude dans la lutte contre le terrorisme de Daesh en Irak et en Syrie. Nous souhaitons prendre sous protection l'intégrité territoriale de l'Irak et de la Syrie, et la stabilité dans la région » a assuré le chef du gouvernement turc Ahmet Davutoglu.



SUR LE MEME SUJET