Des attentats du PKK tuent 3 soldats dans le sud-est du pays

Les forces de l'ordre ont lancé une opération pour arrêter les auteurs de ces actes

311231
Des attentats du PKK tuent 3 soldats dans le sud-est du pays

Un attentat-suicide perpétré par l'organisation terroriste PKK à l'aide d'un camion piégé a visé un poste de gendarmerie à Dogubayazit dans la province d'Agri. Selon les premières indications, deux soldats sont morts et 31 autres ont été blessés, dont huit grièvement.

L'attentat a été perpétré dimanche à 03h00 à l'aide d'un camion chargé de près de deux tonnes d'explosifs.

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a envoyé un télégramme de condoléances au chef d'état-major d'armée le général Necdet Ozel, suite à l'attentat infâme perpétré à Agri.

"Le président de la République a précisé dans ce télégramme être infligé par cet attentat infâme, a présenté ses condoléances aux familles des martyrs, à notre nation et aux Forces armées turques, souhaité qu'ils reposent en paix et souhaité un prompt rétablissement aux soldats blessés" indique un communiqué du centre presse de la présidence.

L'état-major a sévèrement condamné cette attaque. "Nous condamnons vigoureusement ces attaques méprisables et traîtres commises par des assassins inhumains" précise le communiqué qui figure sur le site internet de l'état-major.

Dans la province de Mardin à Midyat, une mine placée en bord de route par l'organisation terroriste PKK a explosé au passage d'un véhicule transportant des militaires assurant la sécurité de l'oléoduc Kirkouk-Yumurtalik.

Un soldat est mort et sept autres ont été blessés.

Les forces de l'ordre ont lancé une opération pour arrêter les auteurs de ces actes.

"Nos travaux continueront sans relâche afin d'arrêter les terroristes qui ont réalisé cet attentat infâme et d'assurer la sécurité et la sérénité de la population" précise un communiqué de la préfecture de Mardin.

 


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET