Présidentielle 2014: Les candidats poursuivent leur campagne

Les présidentielles et les attaques israéliennes, au centre de la campagne électorale

64957
Présidentielle 2014: Les candidats poursuivent leur campagne

Ekmeleddin İhsanoğlu, candidat conjoint de plusieurs partis pour la présidentielle en Turquie, a participé à un diner de rupture de jeûne dans la sous-préfecture Kartepe de Kocaeli avec les ONG et les citoyens. Par cette occasion, İhsanoğlu a indiqué que les élections présidentielles du 10 août seraient un tournant pour la Turquie et que les citoyens prendront à ce moment-là une décision cruciale.

"Le président doit être un capitaine de navire qui connait aussi bien le navire que les eaux" a-t-il souligné.

Entre-temps, İhsanoğlu a rencontré le président du parti de la Grande unité (BBP), Mustafa Destici, qui avait annoncé son soutien dans la course présidentielle.

En contrepartie, Selahattin Demirtaş, candidat à la présidentielle et co-président du parti HDP (Parti démocratique du peuple), s'est rendu en Allemagne dans le cadre de sa campagne électorale.

Participant à la démonstration organisée à Cologne, Demirtaş a critiqué le silence de l'Allemagne et de la France face aux attaques d'Israël et de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

"Je souhaite faire savoir que nous sommes aux côtés du peuple palestinien dans sa quête de liberté, et de tous les peuples opprimés" a affirmé Demirtaş, en appelant Israël à mettre fin aux attaques contre Gaza.

Concernant les conflits en Irak, Demirtaş a indiqué que l'EIIL possédait des armes de fabrication allemande, appelant les autorités à clarifier "comment ces armes ont été acheminées vers cette région".

Dernièrement, Demirtaş a mis l'accent sur l'importance du vote en Europe lors des présidentielles.
"Dans la cabine de vote, vous aurez trois photos devant vous. Regardez-les cette fois avec votre conscience" a-t-il poursuivi.


Mots-clés:

SUR LE MEME SUJET