Les Palestiniens saluent le refus de FC Barcelone de jouer contre un club israélien à Jérusalem

La Fédération palestinienne de football a salué, samedi, la décision du FC Barcelone de se désister du match amical contre le club israélien "Beitar Jérusalem" qui devait se dérouler le mois prochain à Jérusalem

1676981
Les Palestiniens saluent le refus de FC Barcelone de jouer contre un club israélien à Jérusalem

 

La Fédération palestinienne de football a salué, samedi, la décision du FC Barcelone de se désister du match amical contre le club israélien "Beitar Jérusalem" qui devait se dérouler le mois prochain à Jérusalem.

Dans un communiqué dont l'Agence Anadolu a eu copie, la Fédération a qualifié la décision du club espagnol de "courageuse".

"Nous apprécions le respect dont a fait preuve le club catalan à l'égard des sentiments de millions de ses supporters à travers le monde horrifiés par l'idée que leur club connu pour sa compassion avec les opprimés et son respect des droits de l'homme, puisse jouer avec l'une des équipes les plus racistes dans notre monde contemporain", peut-on lire dans le communiqué.

De son côté, le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Al-Rajoub, a affirmé, dans le même communiqué, que "ce pas exprime d'une manière honnête la véritable identité de Barcelone et témoigne du respect du club aux sentiments de millions de ses supporters à travers le monde".

S'adressant au président du FC Barcelone, Al-rajoub a regretté que " des parties politiques tentent de manipuler le football".

Et d'ajouter : "le football est beaucoup plus influent que la politique (...) et a la capacité d'être plus fédérateur".

Jeudi dernier, le club "Beitar Jérusalem" avait annoncé l'annulation d'un match amical avec le FC Barcelone, prévu initialement le 4 août prochain, le club espagnol ayant insisté à ce que la rencontre ne se déroule pas dans la ville de Jérusalem occupée.

Le président de "Beitar Jérusalem", Moshé Hogeg, a signalé sur sa page Facebook que "Barcelone a refusé de jouer à Jérusalem".

Les Palestiniens accusent le "Beitar Jérusalem" de racisme. Les supporters du club israélien scandent souvent le slogan "mort aux Arabes". 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET