Le club de Galatasaray commémore son footballeur mythique, Gunduz Kilic

Le légendaire joueur des Lions, Gunduz Kilic, décédé le 17 mai 1980, a été commémoré dimanche par le club turc, à l'occasion de l'anniversaire de sa mort

1419908
Le club de Galatasaray commémore son footballeur mythique, Gunduz Kilic

 

Le club stambouliote de football, Galatasaray a commémoré dimanche l'une de ses légendes, Gunduz Kilic, surnommé "le Père", décédé le 17 mai 1980.

Galatasaray a publié un communiqué sur son site Web, en mémoire de Kiliç, un ancien joueur et entraîneur du club turc de football - qui a laissé une empreinte indélébile dans le football turc.

Né en 1919 à Istanbul, Kilic était un élève du Lycée Galatasaray, où il a commencé à jouer au football en tant qu'amateur.

Fondé en 1481, le Lycée de Galatasaray est l'une des écoles turques les plus anciennes et les plus prestigieuses du pays, où l'enseignement est bilingue, français et turc.

En tant que joueur de Galatasaray, Kiliç a remporté la ligue turque en 1949.

Kilic a également joué pour l'équipe nationale turque de football, avec 11 sélections internationales pour son pays.

Il a pris sa retraite du gazon en 1952 afin de servir son club Galatasaray et l'équipe nationale turque.

Kilic a dirigé l'équipe nationale de la Turquie en tant qu'entraîneur, et la Turquie a réussi à se qualifier pour la Coupe du monde de 1954.

Il a également remporté des titres en Super Lig, la ligue turque de football, comme entraîneur de l'équipe de Galatasaray, basée à Istanbul, en 1962 et 1963.

La Turquie a créé de façon officielle, sa prestigieuse ligue, la Super Lig, en 1959, et 18 clubs y prennent part, chaque année.

Kiliç a également dirigé les rivaux, stambouliotes également, de Galatasaray, le club de Besiktas.

Le mythique joueur et entraîneur est ensuite devenu un chroniqueur sportif, poste occupé jusqu'à la fin de sa vie.

Kilic avait 60 ans lorsqu'il est décédé le 17 mai 1980.

Il était une icône du football turc, bien-aimé et respecté en Turquie, pour son caractère de leader et son charisme, et il était notamment surnommé le "Père".

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET