"L’UEFA et la FIFA n’agissent pas suffisamment contre le racisme dans les stades"

- Déclaration de Ricardo Faty, footballeur sénégalais qui évolue dans le club de la capitale turque, MKE Ankaragücü

"L’UEFA et la FIFA n’agissent pas suffisamment contre le racisme dans les stades"

 

Le footballeur sénégalais du club turc MKE Ankaragücü, Ricardo Faty, estime que les instances internationales du football, l’UEFA et la FIFA, n’agissent pas assez fortement contre le racisme dans les stades.

Le joueur d’un des plus anciens clubs de la capitale turque a accordé une interview à l’Agence Anadolu (AA).

Faty s’est surtout exprimé au sujet du racisme qui frappe le monde du football.

Il pense d’ailleurs que l’Union européennes des fédérations de football (UEFA) et l’Association internationale des fédérations de football (FIFA) "ne font pas leur travail convenablement".

Pour le footballeur sénégalais, il existe de nombreuses méthodes pour lutter contre le racisme, regrettant que les autorités du foot n’agissent pas suffisamment pour cela.

"Par exemple, l’Angleterre a su faire disparaître le hooliganisme mais je n’ai pas l’impression que ce sujet soit pris très au sérieux en Italie. Les gens n’ont pas peur de la FIFA ou des fédérations de football. Ces instances doivent être plus fortes face à cela", a-t-il estimé.

Faty poursuit sa carrière professionnelle en Turquie depuis 5 ans.

"Je suis très heureux ici. Jusqu’à présent, je n’ai jamais été victime de racisme en Turquie", a-t-il indiqué.

- Le racisme dans le monde du football en Italie :

Faty, qui a 33 ans aujourd’hui, a auparavant porté le maillot de la Roma en Italie.

"Personnellement, je n’ai jamais été victime de racisme. Mais certains de mes amis l’ont été, et en majorité ça s’est passé en Italie. Le racisme est un gros problème pour l’Italie", a-t-il expliqué.

Les cas de racisme dans le football en Italie sont de plus en plus nombreux ces dernières années.

L’attaquant belge de l’Inter de Milan, Romelu Lukaku, a été la cible de cris racistes lors de la confrontation contre Cagliari en septembre dernier. A l’issue de l’enquête, Cagliari n’a pas été sanctionné.

Le commentateur sportif de 80 ans, Luciano Passirani, qui avait déclaré lors d’une émission que "la seule chose qui peut arrêter Lukaku c’est 10 bananes", a été licencié de la chaîne où il travaillait.

D’autres joueurs comme Mario Balotelli et Kalidou Koulibaly ont été les cibles de racisme en Serie Ai le championnat italien.

Face au racisme, l’UEFA avait lancé une campagne de sensibilisation avec une vidéo à laquelle avaient participé les stars du ballon rond comme Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Zlatan Ibrahimovic.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET