La consommation d'huile d'olive réduit les décès liés aux maladies cardiaques et aux cancers

La consommation d'huile d'olive réduit le risque de décès dû à des causes telles que la maladie d'Alzheimer, les maladies cardiaques et le cancer.

1761660
La consommation d'huile d'olive réduit les décès liés aux maladies cardiaques et aux cancers

 

La consommation d'huile d'olive réduit le risque de décès dû à des causes telles que la maladie d'Alzheimer, les maladies cardiaques et le cancer.

Selon une étude publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, les conditions de santé et les régimes alimentaires de 60 582 femmes et 31 801 hommes vivant aux États-Unis d'Amérique (USA) dans les années 1990-2018 ont été examinés.

Les personnes qui consomment plus d'une demi-cuillère à soupe d'huile d'olive par jour ont un risque de décès de toutes les maladies et maladies cardiaques inférieur à 19% par rapport à ceux qui n’en consomment pas du tout.

L’étude a également démontré que la consommation quotidienne de plus d'une cuillère à soupe d'huile d'olive réduit de 29% le risque de décès dû à des maladies dégénératives neurologiques telles que la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson, de 17% le risque de décès par cancer et de 18% le risque de décès par maladies respiratoires.

L'étude a révélé que la consommation même d'une cuillère à café d'huile d'olive par jour réduit le risque de décès général de 12%.

Accordant une interview au journal USA Today, le Dr. Susanna Larsson a souligné que les résultats de la recherche sont importants compte tenu du manque de mesures préventives telles que la maladie d'Alzheimer et des taux de mortalité élevés dus à ces maladies.



SUR LE MEME SUJET