Antalya accueille la 22e réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone COP22

"La Turquie réalisera avec détermination les travaux pour la Méditerranée, qui est « la valeur commune de tous "

1744168
Antalya accueille la 22e réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone COP22

La vingt-deuxième réunion des Parties contractantes à la Convention de Barcelone et à ses protocoles (COP 22) se tient à Antalya, en Turquie.

Les ministres, les représentants, les organisations non gouvernementales et universitaires des pays parties à la Convention de Barcelone se sont réunis à Antalya pour parler de la pollution, de la perte de biodiversité, de l’existence d'espèces étrangères et du changement climatique en Méditerranée.

Dans son discours d'inauguration, le ministre de l'Environnement, de l'Urbanisation et du Changement climatique Murat Kurum a fait savoir que la Turquie s’est vue chargée de la présidence tournante du Bureau de la Convention de Barcelone.

Kurum a remercié Carlo Zaghi, le précédent président en exercice du Bureau ainsi que le gouvernement italien pour leurs contributions à la protection de la Méditerranée durant leur mandat.

Il a indiqué que durant les 2 prochaines années, la Turquie « reprendra le drapeau là où l'Italie s'est arrêtée ».

 « Nous devons résolument réaliser nos démarches pour un meilleur environnement, une meilleure nature et une meilleure Méditerranée. En tant que Turquie, nous nous concentrons sur notre "Plan Bleu 2053", qui comprend nos travaux de protection à long terme concernant les eaux territoriales et les côtes de notre pays.

Carlo Zaghi qui a participé par vidéoconférence à l'ouverture de la COP22, a déclaré de son côté que le changement climatique affecte la biodiversité dans les mers et l'écosystème.

Il a expliqué qu'ils s'efforcent de mettre un terme à la pollution en Méditerranée dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

« Nous pouvons créer une Méditerranée propre et sans déchets. Merci pour le renforcement des questions liées à la mer, au développement durable et à la coordination du PNUE. Je félicite le gouvernement turc et vous souhaite bonne chance. Nous remettons la présidence du Bureau à la Turquie » a conclu Zaghi.

 



SUR LE MEME SUJET