Les ministres de la Santé du G-7: "Le monde est confronté à la menace du variant Omicron"

Les ministres de la Santé des pays du G7, qui ont tenu une réunion d'urgence à l'appel du Royaume-Uni, ont annoncé que la communauté mondiale est confrontée à la menace du variant Omicron du Covid-19.

1740555
Les ministres de la Santé du G-7: "Le monde est confronté à la menace du variant Omicron"

 

Les ministres de la Santé des pays du G7, qui ont tenu une réunion d'urgence à l'appel du Royaume-Uni, ont annoncé que la communauté mondiale est confrontée à la menace du variant Omicron du Covid-19.

« La communauté mondiale est menacée, à première vue, par un nouveau variant hautement contagieux de COVID-19 qui nécessite une action urgente » peut-on lire dans la déclaration conjointe faite à l'issue de la réunion des ministres de la santé des pays du G-7, constitué du Royaume-Uni, des États-Unis, du Canada, de la France, de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon.

Par conséquent, les ministres se sont réunis d'urgence pour aborder les développements concernant les préoccupations liées au variant Omicron, informe la déclaration qui salue également le travail exemplaire de l'Afrique du Sud à la fois pour détecter le variant et alerter les autres pays.

Selon le texte, il existe un fort soutien pour l'établissement d'un réseau international de surveillance des agents pathogènes dans le cadre de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Les ministres ont également reconnu l'importance stratégique d'assurer l'accès aux vaccins, fourni une assistance opérationnelle, fait progresser les engagements de dons et soutenu la recherche et le développement ainsi que la lutte contre la désinformation sur les vaccins. Les ministres ont exprimé leur détermination à poursuivre leur étroite collaboration avec l'OMS et des partenaires internationaux pour partager des informations et surveiller Omicron dans les semaines à venir. Les ministres se sont engagés à se réunir à nouveau en décembre » informe également le communiqué.

Le variant B.1.1.529, nommé « Omicron » par l'Organisation mondiale de la santé, avait été détecté le 25 novembre en République sud-africaine.

De nombreux pays, dont la Turquie, ont décidé d'imposer une interdiction de voyager en Afrique du Sud en raison du variant Omicron.



SUR LE MEME SUJET