L'Agence spatiale turque servira d'exemple à la Hongrie

Le président de la TUA, Serdar Huseyin Yildirim a déclaré à l'Agence Anadolu, qu'il effectuera une visite dans ce pays à l'invitation du ministère hongrois des Affaires étrangères, la semaine prochaine

1652293
L'Agence spatiale turque servira d'exemple à la Hongrie

 

L'Agence spatiale turque (TUA) servira d'exemple à la Hongrie.

Le président de la TUA, Serdar Huseyin Yildirim a déclaré à l'Agence Anadolu, qu'il effectuera une visite dans ce pays à l'invitation du ministère hongrois des Affaires étrangères, la semaine prochaine.

"Nous discuterons des moyens de coopération bilatérale ainsi que de la création de l'Agence spatiale hongroise", a-t-il fait savoir, notant qu'en Hongrie, le ministère des Affaires étrangères est chargé de mener ces travaux.

Yildirim a rappelé que la Turquie n'est pas membre de l'Agence spatiale européenne (ASE).

"Ainsi, nous voulons approfondir notre coopération bilatérale avec les pays membres de l'ASE et faire des propositions conjointes aux projets, a-t-il dit. Nous pourrons commencer par la Hongrie. L'Italie, la France et le Royaume-Uni nous ont invités aussi, nous y effectuerons des visites et les inviterons en Turquie par la suite."

Le chef de la TUA a ajouté qu'ils ont été invités, en outre, à la réunion de la Fédération spatiale qui se tiendra du 14 au 18 juin en Russie, soit la plus grande organisation du monde dans ce domaine.

"Par ailleurs, nous ne devons pas négliger l'Est, a-t-il dit. Nous poursuivons les discussions avec la Chine et le Japon aussi. Le Salon spatial organisé chaque année, sera organisé cette année à Dubai. Nous y aurons un pavillon, pour la première fois."

Yildirim a affirmé que des accords de coopération bilatérale seront signés avec les agences spatiales chinoise et japonaise, et qu'ils se réuniront avec les responsables indiens, indonésiens, malaisiens et thaïlandais.

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET