Covid-19 : Le Conseil de sécurité vote une résolution sur "un cessez-le-feu mondial immédiat"

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution tant attendue depuis mars dernier en raison des divergences entre Washington et Pékin sur les performances de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

1447631
Covid-19 : Le Conseil de sécurité vote une résolution sur "un cessez-le-feu mondial immédiat"

 

Le Conseil de sécurité a adopté une résolution appuyant l'appel lancé par le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en mars dernier en faveur d'un cessez-le-feu mondial et immédiat dans le contexte de la pandémie Covid-19.

La résolution, adoptée à l'unanimité par les 15 membres, et dont l'Agence Anadolu a eu copie, appelle à une "pause humanitaire durable d'au moins 90 jours consécutifs" afin de faciliter la livraison de l'aide humanitaire en toute sécurité.

Elle souligne que "le cessez-le-feu ne concerne pas les opérations anti-Daech, al-Qaïda, Jabhat al-Nosra et d'autres groupes classés terroristes par le Conseil de sécurité.

Le document indique que le Conseil de sécurité reconnaît que la violence et l'instabilité des conflits peuvent aggraver l’épidémie et que cette dernière peut alourdir les conséquences humanitaires des situations de conflit.

Selon la plateforme Worldometer, le Covid-19 a touché plus de 10 millions 746 mille personnes à travers le monde, dont plus de 517 mille sont décédées tandis que pas moins de 5 millions 872 mille autres se sont rétablies.

En effet, la résolution appelle "toutes les parties prenantes des conflits armés de mettre immédiatement en place une «pause humanitaire durable d'au moins 90 jours consécutifs» afin de faciliter la livraison de l'aide humanitaire en toute sécurité.

Antonio Guterres avait appelé à un cessez-le-feu immédiat partout dans le monde le 23 mars.

Les négociations entre les membres du Conseil sur la rédaction de cette résolution ont pris beaucoup de temps, depuis mars dernier, en raison de divergences entre la Chine et les États-Unis sur la question de savoir si la résolution inclura ou non une référence à l'Organisation mondiale de la santé, que Washington "accuse de ne pas avoir fait face à la pandémie".

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET