Chaque Français présumé « consentant » pour le don d’organe à compter du 1er janvier 2017

La loi qui oblige les Français à faire don de leurs organes est entrée en vigueur

642975
Chaque Français présumé « consentant » pour le don d’organe à compter du 1er janvier 2017

La loi stipulant que chaque Français est consentant à faire don d’organes sauf en cas de refus de sa part, votée le mois dernier, est entrée en vigueur à compter du 1er janvier 2017.

Ceux qui refusent de faire don de leurs organes, doivent s'inscrire sur le registre national des refus, en renvoyant un formulaire et la copie d'une pièce d'identité par voie postale.

Par ailleurs, la nouvelle loi donne la possibilité de faire un refus partiel, donc de choisir quel organe sera greffé.

Auparavant, les citoyens français favorables faisaient don de tous leurs organes.

D’après les chiffres pour 2015, une famille sur trois s’est opposée au don d’organes de leurs proches.

Toutefois, 86% des Français sont favorables au don d’organes.



SUR LE MEME SUJET