Revue de la presse turque

Revue de la presse turque du 25.11.2020

1533815
Revue de la presse turque

 

Hurriyet : « Erdogan a discuté du Haut-Karabakh avec Poutine »

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a effectué un entretien téléphonique avec le chef d’Etat russe Vladimir Poutine, portant sur l’accroissement du volume des échanges commerciaux turco-russes, le Haut-Karabakh, la Syrie et la Libye.

 

Yeni Safak : “La Turquie répondra à l’inspection des pirates sur le terrain”

Le ministre turc des Affaires étrangère, Mevlut Cavusoglu, a réagi à l’inspection contraire au droit international du navire commercial turc en Méditerranée orientale. “Monter à bord de navires commerciaux comme des pirates est une violation du droit. Nous allons répondre sur le terrain et suivre les procédures légales et politiques. Nous ferons le nécessaire. Telles sont les instructions du président de la République”, a-t-il déclaré.

 

Vatan : “L’armée azerbaïdjanaise est entrée à Kelbecer, occupée pendant 27 ans”

L’armée azerbaïdjanaise est entrée à Kelbecer, occupée pendant 27 ans. Alors que le délai accordé à l’Arménie pour quitter Kelbecer expire, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé que l’armée est entrée dans la ville.

 

Haber Turk : “Leçon d’humanité au monde entier d’un soldat azerbaïdjanais”

Les soldats azerbaïdjanais ont aidé la population arménienne, installée illégalement dans les zones occupées, à quitter la région. Le commandant azerbaïdjanais a déclaré aux civils arméniens qu’il a rencontrés: “Si vous voulez, vous pouvez rester en tant que citoyens azerbaïdjanais. Si vous le souhaitez, vous pouvez partir. Personne ne vous infligera un mauvais traitement. Nous vous avions aidé et raccompagné respectueusement”. Cette vidéo a suscité un vif intérêt sur les réseaux sociaux.

 

Star : “Une déléguée turque aux Etats-Unis

Une Turque figure pour la première fois parmi les 538 délégués qui détermineront le nouveau président aux Etats-Unis. La déléguée turque Derya Taskin s’est exprimée sur les relations turco-américaines. “Je ne pense pas que Joe Biden représentera un problème pour les relations bilatérales, en effet il y a le partenariat de l’OTAN de deux puissants alliés. La Turquie est un pays puissant, un allié de l’OTAN, quel que soit le président personne ne pourra l’ignorer”, a-t-elle relevé.



SUR LE MEME SUJET