Revue de la presse internationale

Les gros titres de la presse internationale d'aujourd'hui

1700021
Revue de la presse internationale

 

Le Monde : Après vingt ans de présence militaire et cinq mois d’errance de l’administration Biden, les derniers soldats américains ont quitté Kaboul

Le Figaro : Afrique du Sud : les scientifiques surveillent un nouveau variant au taux de mutation inhabituel

Le Matin : Washington aux Américains : « Ne voyagez pas en Suisse »

 

Al-Quds Al-Arabi : Le prince héritier d'Abou Dhabi (Muhammad bin Zayed Al Nahyan) a contacté (le président Recep Tayyip) Erdogan pour la première fois depuis la dégradation des relations entre les Émirats arabes unis et la Turquie.

Al-Dustour (Jordanie) : Les rapports de sécurité mettent en garde : le boom social au Liban est inévitable

Al-Raya (Qatar) : 55 Palestiniens ont été tués par les balles des occupants en 2021, selon un rapport de l'ONU certifiant les violations d'Israël en Cisjordanie

 

Deutsche Welle : L'Allemagne a accueilli 47 400 demandeurs d'asile au cours des 6 premiers mois de 2021

Tagesschau.de : Le taux d'inflation en Allemagne a atteint son plus haut niveau en 28 ans. En conséquence, le taux d'inflation en août a été de 3,9%.

Wiener Zeitung : Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a rencontré pour la dernière fois la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin. Leur relation était toujours froide.

 

El País (Espagne) : L'Autriche et la Pologne maintiennent l'aile dure de l'Union européenne pour limiter l'arrivée de réfugiés afghans.

El Comercio (Pérou) : Les États-Unis ont quitté l'Afghanistan après 20 ans de guerre et ont remis le pays aux talibans.

La Jornada (Mexique) : La Commission fédérale de protection contre les risques pour la santé (Cofepris) au Mexique a donné un avis positif sur le vaccin cubain "Abdala".

 

Lenta.ru : Le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vasily Nebenzya : « Nous nous sommes abstenus de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur l'Afghanistan.

TASS : Une entreprise de la région d'Irkoutsk en Russie est poursuivie pour contrebande de bois vers la Chine.

Izvestiya : Le conseiller du président ukrainien, Aleksey Arerestovic, a déclaré que la rupture des relations commerciales avec la Russie serait contre son pays : « La Russie est notre cinquième partenaire commercial. »

 

 

 

 

 

 



SUR LE MEME SUJET