Revue de la presse étrangère

Quelques titres de la presse internationale d'aujourd'hui

1620926
Revue de la presse étrangère

 

Le Monde : Pollution de l’air : environ 2 300 décès évités en France avec le premier confinement

France 24 : Le Covid-19 a fait plus d’un million de morts en Europe

 

Al-Quds Al-Arabi: La chancelière allemande (Angela) Merkel a déclaré que le Ramadan était un mois de paix. Les évêques de Berlin ont souligné l'importance du jeûne et de la compassion dans le Coran.

Al-Quds Al-Arabi: (Le président américain Joe) Biden a déclaré qu'il retirerait inconditionnellement toutes les forces américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre.

Al Jazeera: Le président iranien (Hassan) Rohani a déclaré lors d'une conversation téléphonique avec l'émir du Qatar (Sheikh Tamim bin Hamed Al Sani) ; que « La solution des crises dans la région passe par un dialogue constructif ».

Al-Dustour (Jordanie): Épidémie de grippe aviaire H5N6 en Chine

 

Die Zeit: Crise en Ukraine - Le président américain Joe Biden propose au président russe Vladimir Poutine un sommet dans un pays tiers

Die Welt: Loi sur la protection contre les infections - Le gouvernement fédéral approuve le frein d'urgence, obligatoire pour toute l'Allemagne

 

El País (Espagne): Suite à la recommandation des Etats-Unis d'arrêter son administration la société Janssen (société de Johnson & Johnson en Belgique, qui produit le vaccin), a reporté la distribution du vaccin anti-Covid en Europe.

La Jornada (Mexique): Le président mexicain López Obrador: « Je n'ai aucune confiance dans l'Autorité électorale nationale ».

El Comercio (Pérou): Elections au Pérou: le chef du parti « Pérou libre », Pedro Castillo, a pris la première place ".

 

Gazeta.ru: Le président américain Joe Biden a proposé au président russe Vladimir Poutine de normaliser les problèmes de stabilité stratégique.

Journal Kommersant: Ministère russe des Affaires étrangères: « Si nous sommes retirés de SWIFT, nous utiliserons d'autres alternatives ».

Lenta.ru: Le président tchétchène Ramzan Kadyrov a critiqué la demande de l'opposant russe Alexeï Navalny de lire le Coran. Selon Kadyrov, Navalniy, connu pour son opposition à l’islam, utilisera le Coran à des fins politiques.



SUR LE MEME SUJET