Liban : 230 mille citoyens ont émigré en 4 mois

Le président d'une organisation non gouvernementale libanaise a révélé, lundi, que 230 mille citoyens avaient émigré du Liban au cours des quatre premiers mois de l'année en cours

1721303
Liban : 230 mille citoyens ont émigré en 4 mois

 

Le président d'une organisation non gouvernementale libanaise a révélé, lundi, que 230 mille citoyens avaient émigré du Liban au cours des quatre premiers mois de l'année en cours.

C'est ce qui ressort de la déclaration de père Tony Khadra, président de l'ONG "Labora", spécialisée dans le suivi de la pauvreté et du chômage au Liban, lors de son intervention à la radio "Voix du Liban" (non gouvernementale).

Khadra a déclaré : "Au cours des quatre premiers mois de cette année, environ 230 mille personnes ont quitté le Liban dans le but d'émigrer, à cause notamment du facteur du confessionnalisme".

Le président de l'ONG a également expliqué que "90% des Libanais ayant une nationalité étrangère (le nombre total n'a pas été mentionné) ont quitté le Liban en septembre dernier".

En septembre dernier, les Nations Unies avaient annoncé, via une étude, que 74% de la population du Liban souffrirait de pauvreté en 2021. Cependant, aucune statistique officielle sur la proportion de l'immigration au Liban n'a été révélée.

Le Liban est confronté depuis plus d'un an à une grave crise économique, la pire depuis la fin de la guerre civile (1975-1990), entraînant un effondrement financier sans précédent dans le pays.

Les chercheurs ont mis en garde à plusieurs reprises contre les répercussions de l'instabilité économique et politique au Liban sur les vagues de migration des jeunes, qui pourraient à leur tour menacer l'avenir économique et social d'un pays d'environ 4 millions d'habitants et d'environ 16 millions d'expatriés.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET