L'UNESCO adopte deux résolutions en faveur de la Palestine

Les deux résolutions appellent Israël à mettre fin à ses politiques illégales continues

1719452
L'UNESCO adopte deux résolutions en faveur de la Palestine

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a adopté deux résolutions en faveur de la Palestine lors de la 212e session de son Conseil exécutif tenue dans la capitale française, Paris.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué consulté par l'Agence Anadolu (AA), que l'adoption des résolutions de la « Palestine occupée » et des « institutions culturelles et éducatives » s'est faite à l'unanimité des membres du Conseil exécutif de l'organisation.

Le communiqué explique que les deux résolutions mettent l'accent sur le statut de Jérusalem en tant que ville occupée ainsi que sur les mesures illégales prises par Israël dans la Ville sainte, appelant à leur annulation immédiate.

Les deux résolutions appellent Israël à mettre fin à ses politiques illégales continues, privant les Palestiniens du droit de culte et de circulation et déformant l'authenticité et l'intégrité des sites du patrimoine en Palestine en général et à Jérusalem en particulier.

Israël a occupé Jérusalem-Est et la Cisjordanie, -considérées comme "territoires occupés" conformément au droit international-, en 1967.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères s'est félicité du vote sur les deux résolutions et a souligné la nécessité de mettre en œuvre d'autres décisions concernant les sites palestiniens en Cisjordanie. La diplomatie palestinienne a appelé la communauté internationale et l'UNESCO à faire pression sur Israël pour qu'il mette fin à ses activités illégales et à ses tentatives de vandalisme du patrimoine culturel palestinien chrétien et islamique.

Ledit ministère a exprimé son rejet des pratiques israéliennes visant à judaïser les sites religieux et patrimoniaux et interdisant aux fidèles palestiniens chrétiens et musulmans d'y accéder.

AA



SUR LE MEME SUJET