Qatar: coup d’envoi des suffrages pour élire le premier Conseil législatif

- Les Qataris ont afflué vers les bureaux de vote à partir de 08 h 00 (05 h 00 GMT).

1713683
Qatar: coup d’envoi des suffrages pour élire le premier Conseil législatif


Les Qataris ont entamé, ce samedi matin à 08 h 00 (05 h 00 GMT) le vote pour élire les membres du premier conseil élu de la Choura.

Le correspondant de l'Agence Anadolu dans l'une des circonscriptions électorales a rapporté qu'il y avait des indications d’une grande affluence des électeurs au Qatar, vers les bureaux de vote, et ce, avant le début du processus électoral, qui se poursuivra jusqu'à 18 heures, aujourd'hui.

Les Qataris votent aujourd'hui pour élire 30 des 45 membres du conseil. L'émir du pays, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, se charge, pour sa part de nommer les 15 membres restants.

Les élections du Conseil qatari de la Choura mettent en lice 234 candidats, qui briguent ses sièges.

Le 29 juillet dernier, l'émir du Qatar a promulgué la loi électorale du Conseil de la Choura, qui rend l'adhésion au Conseil dépendante du scrutin secret direct.

L'histoire du Conseil de la Choura au Qatar remonte à 1972, lorsque la Constitution provisoire a été publiée le 19 avril de la même année pour organiser les structures et les institutions de l'État moderne, dont le Conseil.

L'une des tâches du Conseil de la Choura, l'organe législatif du Qatar, est de discuter de ce qui lui est renvoyé par le Conseil des ministres, tels que les projets de lois, la politique générale de l'État dans les aspects politiques, économiques et administratifs, et les projets de budget pour les grands projets publics, afin qu'il formule des recommandations sur ces questions.

Selon la loi précédente, l'émir nomme les 45 membres du Conseil de la Choura. Dans le nouveau système, le conseil se compose toujours du même nombre d’adhérents, cependant, 30 d'entre eux sont élus au suffrage public secret direct, tandis que l'émir désigne les 15 membres restants parmi les ministres ou autres personnalités. Le mandat des personnes nommées au Conseil prend fin avec leur démission ou limogeage.

L’élection au Conseil de la Choura s'inscrit dans les efforts des dirigeants politiques du Qatar pour renforcer la démocratie, en élargissant la participation populaire au processus politique dans cet État du Golfe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET