Gaza: sit-in contre la détention administrative dans les prisons israéliennes

Des dizaines de Palestiniens de la bande de Gaza ont organisé lundi, un sit-in en guise de protestation contre les détentions administratives imposées par Israël aux détenus palestiniens

1674128
Gaza: sit-in contre la détention administrative dans les prisons israéliennes

 

Des dizaines de Palestiniens de la bande de Gaza ont organisé lundi, un sit-in en guise de protestation contre les détentions administratives imposées par Israël aux détenus palestiniens.

Les participants au sit-in organisé par le mouvement du «Hamas», devant le siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Gaza, ont brandi des banderoles avec les slogans : «Nous rejetons la détention administrative» et «Nous appelons la communauté internationale à libérer nos prisonniers».

Iyad Abou Founoun a déclaré, dans un discours au nom du "Hamas", prononcé en marge du sit-in, que la détention administrative et les mauvais traitements infligés aux prisonniers étaient illégaux.

Et de poursuivre: "Nous tenons les institutions juridiques et internationales qui prétendent défendre les droits de l'Homme mais restent silencieux face à la détention administrative et aux abus, pour responsables des violations israéliennes".

Abou Founoun a également appelé la communauté internationale à intervenir et à faire pression sur Israël pour que les détenus soient libérés.

Il a mis en garde Israël contre le fait de poursuivre sa politique de détention administrative et les mauvais traitements infligés aux prisonniers, déclarant ce qui suit : "L'ennemi ne doit pas mettre notre patience à l'épreuve (...)"

Pour sa part, Mohamed al-Ghoul, un leader du mouvement «Hamas», a fait savoir que la détention administrative était légalement et internationalement rejetée et constituait le plus grand crime de discrimination raciale pratiqué par Israël.

Israël détient dans ses prisons environ 5 300 Palestiniens, dont 40 femmes, 250 enfants et environ 520 détenus administratifs, selon des données officielles palestiniennes.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET