Plusieurs centaines de juifs appellent Tel Aviv à arrêter la disrcimination raciale et la communauté internationale, à agir pour défendre les Palestiniens

Environ 300 juifs israéliens ont exhorté le gouvernement de Tel Aviv à mettre fin à la discrimination raciale et la communauté internationale à prendre des mesures pour défendre les Palestiniens.

1642447
Plusieurs centaines de juifs appellent Tel Aviv à arrêter la disrcimination raciale et la communauté internationale, à agir pour défendre les Palestiniens

 

Environ 300 juifs israéliens ont exhorté le gouvernement de Tel Aviv à mettre fin à la discrimination raciale et la communauté internationale à prendre des mesures pour défendre les Palestiniens.

Environ 300 juifs israéliens ont jusqu'à présent signé la pétition appelée : « Les Juifs israéliens veulent la fin de la discrimination raciale d’Israël ».

Dans une déclaration, les juifs israéliens signataires affirment s’opposer aux actions du gouvernement et refusent de reconnaître le système de suprématie juive, appelant la communauté internationale à intervenir d'urgence pour arrêter les attaques israéliennes et défendre les Palestiniens dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem, à Al-Jalil, Néguev, Lid, Jaffa et Haïfa.

La déclaration rapporte que le gouvernement israélien a multiplié ses tentatives pour évincer les Palestiniens de leurs maisons à Jérusalem-Est et d'y installer des colons juifs, notant que tout cela est fait dans le cadre de la « judaïsation » de la ville qui a commencé en 1967.

La déclaration rappelle que les forces israéliennes ont intensifié leurs attaques contre la Masjid al-Aqsa pendant le Ramadan et donné aux colons juifs le feu vert pour attaquer les Palestiniens en Cisjordanie, à Jérusalem et sur les territoires de 1948.

« Pendant que nous faisons cette déclaration, Israël est en train de commettre un autre massacre à Gaza. Par ailleurs, il rejette la plupart des appels des médiateurs à un cessez-le-feu avec le Hamas. Il continue de bombarder les quartiers de Gaza. Le blocus inhumain se poursuit » dénonce le texte.

Le communiqué appelle également à des sanctions de BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël) et à fournir des efforts pour accorder aux Palestiniens le droit au retour et parvenir à une solution équitable.



SUR LE MEME SUJET