Jérusalem-Est Occupée : La police israélienne a de nouveau attaqué des jeunes palestiniens

La police israélienne a de nouveau attaqué des jeunes Palestiniens après la prière du matin à la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem-Est occupée.

1638265
Jérusalem-Est Occupée : La police israélienne a de nouveau attaqué des jeunes palestiniens

 

La police israélienne a de nouveau attaqué des jeunes Palestiniens après la prière du matin à la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem-Est occupée.

Un responsable de l'administration des fondations islamiques de Jérusalem souhaitant garder l'anonymat, a déclaré que les jeunes palestiniens s'étaient rassemblés dans la zone située entre la mosqué Qiblatayn et le Dôme du Rocher, après la prière du matin au Haram-al Sharif.

Exprimant que la police israélienne est intervenue avec des balles en plastique contre les jeunes qui lançaient des takbirs et des slogans, le responsable a déclaré que les jeunes palestiniens avaient également riposté à la police avec des pierres.

Notant que les jeunes palestiniens ont intensément riposté à la police israélienne avec des pierres devant la mosquée Qiblatayn et la mosquée Al-Aqsa, le responsable a déclaré que la police israélienne a également ciblé des jeunes de la zone de la porte des Magrébins de la mosquée Al-Aqsa.

Le responsable a déclaré que les incidents dans le Haram-al Sharif, situé dans la vieille ville de Jérusalem-Est, n'étaient pas très importants et que certains jeunes avaient été blessés.

Le conflit entre la police israélienne de la mosquée Al-Aqsa et les jeunes palestiniens se poursuit toujours.

La police israélienne a attaqué les jeunes palestiniens avec des grenades assourdissantes après la prière du tarawih tenue à la mosqué Al-Aqsa la nuit dernière, mais les événements se sont terminés avant qu'ils ne s'intensifient davantage. En outre, 27 Palestiniens ont été blessés lors de l'intervention de la police israélienne contre les Palestiniens à la porte de Damas de la vieille ville, où se trouve la mosquée al-Aqsa, hier soir.

Alors que le nombre de personnes tombées en martyr est passé à 53, dont 14 enfants et 3 femmes, dans les attaques israéliennes qui durent depuis des jours, celui des blessés a dépassé les 320.



SUR LE MEME SUJET