Opérations Griffes-Éclair et Griffes-Foudre des forces armées turques contre le PKK

Une étude de Can ACUN, chercheur en politique étrangère à SETA

1631028
Opérations Griffes-Éclair et Griffes-Foudre des forces armées turques contre le PKK

 

 

Alors que la lutte de la Turquie contre le terrorisme du PKK se poursuit avec détermination, le ministère de la Défense nationale a annoncé que les opérations Griffes-Éclair [Pence-Simsek] et Griffes-Foudre [Pence-Yildirim] ont été lancées dans le nord de l'Irak. Les attentes étaient que la Turquie entreprendrait des opérations majeures, en particulier en Irak, au printemps et en été.

 

En raison des activités terroristes du PKK, la Turquie continue avec détermination ses opérations à la fois à travers le pays et au-delà de ses frontières dans les régions où l'organisation terroriste est basée, comme en Irak et en Syrie. Une gestion agressive de la lutte reposant sur une pression totale contre l'organisation terroriste a été adoptée. Nous constatons également que cette stratégie a donné de sérieux résultats ces dernières années. Alors que la capacité de l'organisation terroriste à agir en Turquie a été minimisée à grande échelle, le nombre de membres de l'organisation dans les zones rurales a baissé en dessous des 300.

 

Cependant, la lutte principale de la Turquie contre l'organisation terroriste PKK se poursuit sur l'axe Irak-Syrie. La base de la stratégie de la Turquie concernant l'existence de l'organisation dans ces régions repose principalement sur la régression de l'organisation terroriste à partir de la frontière turque, la fin du contrôle territorial et du contrôle des terres, et son isolement total de la ligne Irak-Syrie. Dans ce contexte, les forces armées turques ont lancé une nouvelle opération militaire dans le nord de l'Irak dans les régions de Metina, Avasin-Basyan. Dans le cadre des opérations baptisées Griffes-Éclair et Griffes-Foudre, la Turquie cherche à libérer complètement les zones montagneuses du nord de l’Irak de la présence de l'organisation terroriste PKK. Lors des opérations où les forces aériennes et terrestres sont utilisées simultanément, les forces spéciales et les unités commando ont été positionnées sur les collines stratégiques de la région. Nous pouvons prédire que les forces armées turques prendront le contrôle des collines stratégiques dominantes ici et établiront ensuite des bases militaires dans ces régions. De cette manière, la sécurité de la frontière turque sera assurée et les zones d'entraînement et les centres de commandement et de contrôle de l'organisation terroriste dans la région seront détruits. Jusqu'à présent, les terroristes du PKK dans la région n'ont pas été en mesure de montrer une sérieuse résistance. Alors que les lignes de défense de l'organisation terroriste dans la région ont été détruites à grande échelle, une soixantaine de membres de l'organisation terroriste ont été neutralisés.

 

Après les fortifications dans ces régions, on peut également prévoir que les forces armées turques effectueront une opération militaire majeure vers la région de Gara au sud et enfin vers Kandil au cours de l’année 2021. Encore une fois, la Turquie continuera de suivre les développements dans la région de Sinjar en Irak. Si l'organisation terroriste PKK n'est pas nettoyée avec tous ses sous-éléments dans le cadre de l'accord conclu entre Bagdad et Arbil dans cette région, il est très probable que les forces armées turques cibleront également Sinjar.

 



SUR LE MEME SUJET