Des images satellite révèlent le projet secret d'Israël

L’un des plus grands projets de construction des dernières années est en cours dans les sites présentés comme le lieu de production des armes nucléaires appartenant à l'administration de Tel Aviv par de nombreuses organisations internationales

1590655
Des images satellite révèlent le projet secret d'Israël

 

L’un des plus grands projets de construction des dernières années est en cours dans les sites présentés comme le lieu de production des armes nucléaires appartenant à l'administration de Tel Aviv par de nombreuses organisations internationales, ce qu'Israël refuse de confirmer.

Le rapport de l'agence de presse AP note que des photos satellite ont révélé qu'une fouille est effectuée de la taille d'un terrain de football et à plusieurs étages de profondeur à proximité du réacteur Shimon Peres dans le centre de recherche nucléaire du Néguev près de la ville de Dimona dans le sud d’Israël.

Les fouilles près du réacteur auraient commencé début 2019 et avanceraient lentement depuis lors.

Sur les photos, on peut voir l'excavation de la fosse qui mesure environ 150 mètres de long et 60 mètres de large.

Le but du projet en question n’est pas encore connu et les responsables israéliens n’ont pas répondu aux questions à ce sujet.

Le rapport souligne que la construction a commencé à une période où Israël critiquait sévèrement les activités nucléaires de l'Iran.

Le rapport qui souligne que les activités nucléaires de l'Iran sont supervisées par des observateurs des Nations Unies, informe qu'Israël qui critique Téhéran pour ses activités nucléaires, n'autorise pas une inspection similaire.

Daryl G. Kimball, directeur de l'Association de contrôle des armes basée à Washington, a déclaré que l'administration israélienne devrait faire une déclaration concernant le projet au Centre de recherche nucléaire du Néguev.

Dans les années 1950, Israël a secrètement commencé à construire une installation nucléaire dans le désert près de la ville méridionale de Dimona avec l'aide de la France.

L'administration de Tel Aviv a caché au public international, en particulier aux États-Unis, que le projet dans la région en question était celui d'une installation nucléaire.

Israël serait devenu l'un des 9 pays dotés d'armes nucléaires dans le monde grâce au plutonium obtenu dans l'installation en question.

Alors que la quantité d'armes dont dispose Israël est inconnue en raison de son refus de fournir des informations sur ses activités, les organisations anti-nucléaires rapportent que Tel Aviv possède environ 80 armes nucléaires.

Les armes nucléaires d'Israël pourraient être portées par des missiles balistiques, des avions de combat et des sous-marins.



SUR LE MEME SUJET