La Palestine condamne l'expansion du réseau de télécommunications israélien en Cisjordanie occupée

L'Autorité nationale palestinienne a exprimé, ce lundi, sa ferme condamnation de la décision israélienne à propos de l'extension de la couverture des réseaux de télécommunication cellulaires israéliens en Cisjordanie occupée

1583990
La Palestine condamne l'expansion du réseau de télécommunications israélien en Cisjordanie occupée

 

L'Autorité nationale palestinienne a exprimé, ce lundi, sa ferme condamnation de la décision israélienne à propos de l'extension de la couverture des réseaux de télécommunication cellulaires israéliens en Cisjordanie occupée.

C'est ce qui est ressorti d'un communiqué diffusé par le Ministre palestinien des communications et des technologies de l'information, Ishaq Sidr, dont l'Agence Anadolu a reçu une copie.

Sidr a expliqué que la décision israélienne "sape les lois internationales et les droits légitimes du peuple palestinien", appelant "tous les organes internationaux concernés à agir rapidement".

Il a ainsi déclaré que son ministère "suit de près l'affaire avec les autorités compétentes, y compris l'Union internationale des télécommunications et le Bureau du Quatuor international, et saisira les tribunaux internationaux, afin de mettre un terme à cette transgression flagrante".

"Les Palestiniens sont encore privés des services de la 4G et la 5G et le gouvernement israélien applique la politique du fait accompli sur les territoires et l'espace aérien, ce que nous considérons comme une violation et un vol des acquis du peuple palestinien".

Plus tôt dans la journée du dimanche, le ministre israélien de la Défense et des Communications Benny Gantz, a autorisé aux entreprises israéliennes de télécommunications cellulaires à étendre leur couverture du réseau de quatrième génération en Cisjordanie occupée.

Selon le quotidien "Israel Today", Gantz aurait pris sa décision en sa qualité de ministre intérimaire des communications.

"Les entreprises de téléphonie mobile étendront la couverture cellulaire du réseau de quatrième génération, d'ici deux ans et ce, de 75 % à 95 % de la Cisjordanie", rapporte le quotidien.

Et d'ajouter : "Pour permettre l'extension de la couverture aux zones reculées et peu peuplées, le ministère des Communications permettra aux entreprises d'exploiter 120 antennes au sein de la Ligne verte et 60 autres dans toute la Judée et la Samarie (Cisjordanie)''.

La Palestine souffre depuis des années de la présence illégale des entreprises israéliennes de télécommunications cellulaires en Cisjordanie, ce qui a infligé de lourdes pertes au secteur palestinien des télécommunications.

Il existe, en effet, deux sociétés de téléphonie mobile opérant dans les territoires palestiniens occupés. Il s'agit de "Jawwal" et "Ooredoo", et une autre société pour les lignes fixes, qu'est la Société palestinienne de télécommunications.

Il est à noter qu'Israël interdit aux deux entreprises palestiniennes (Jawwal et Ooredoo) à développer leurs services au publics, et sont dans la contrainte de ne fournir que le service de deuxième génération pour les résidents de la bande de Gaza et la 3G pour les habitants de la Cisjordanie.

De nombreux Palestiniens en Cisjordanie utilisent les réseaux de communications cellulaires israéliens, en raison de leur développement, car ils fournissent un service de quatrième génération.

Des organisations de colons ont révélé, dans des données récentes, que le nombre de colons en Cisjordanie dépasse les 470 000. Cependant, ces chiffres n'incluent pas plus les 220 000 colons dans les colonies construites sur les terres de Jérusalem-Est.

En octobre dernier, Israël a accordé à la société de télécommunications fixes "Bezeq" une licence pour opérer pleinement en Cisjordanie occupée.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET