Liban : une notice d'Interpol à l'encontre du propriétaire et du capitaine du navire d'"ammonium"

La justice libanaise a reçu d'Interpol une copie de la notice rouge à l'encontre du propriétaire et du capitaine du navire d'« ammonium » qui a explosé à Beyrouth le 4 août 2020

1562266
Liban : une notice d'Interpol à l'encontre du propriétaire et du capitaine du navire d'"ammonium"

 

La justice libanaise a reçu d'Interpol une copie de la notice rouge à l'encontre du propriétaire et du capitaine du navire d'« ammonium » qui a explosé à Beyrouth le 4 août 2020.

L'agence nationale libanaise a déclaré mardi qu' Interpol (l'Organisation internationale de police criminelle) a adressé une notice rouge à l'encontre du propriétaire et du capitaine du navire Rhosus qui transportait la cargaison de nitrate d'ammonium vers le port de Beyrouth, ainsi qu'au marchand de nitrate (de nationalité portugaise) qui a examiné les nitrates dans l’entrepôt n°12 en 2014.

Et d'ajouter que la demande d'extradition a été émise à la demande du procureur général, le juge Ghassan Khoury, qui a obtenu une copie de cette même notice.

L’explosion du port, survenue le 4 août de l’année dernière, a fait environ 200 morts et plus de 6.000 blessés, en plus de dégâts matériels massifs qui ont atteint les immeubles résidentiels et les établissements commerciaux.

Selon des estimations officielles préliminaires, l'explosion du port s'est produite dans l'entrepôt n°12, qui, selon les autorités, contenait environ 2.750 tonnes de « nitrate d'ammonium ». Ce produit chimique, hautement explosif, avait été confisqué sur un navire et stocké dans le port depuis 2014.

Il est à noter que la notice rouge publiée par Interpol est une demande adressée aux services de sécurité chargés de l'application de la loi dans le monde entier, afin de localiser un accusé et l'arrêter temporairement en attendant son extradition, ou toute autre action de justice similaire à son encontre, par les autorités locales de l'un des États membres de l'organisation.

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET