Des colons prennent d'assaut le sanctuaire du Prophète Moïse en Cisjordanie occupée

Des colons israéliens ont pris d'assaut, jeudi, le sanctuaire et la mosquée du Prophète Moïse, à l'est de la Cisjordanie occupée.

1559451
Des colons prennent d'assaut le sanctuaire du Prophète Moïse en Cisjordanie occupée

 

Des colons israéliens ont pris d'assaut, jeudi, le sanctuaire et la mosquée du Prophète Moïse, à l'est de la Cisjordanie occupée.

Le ministère palestinien des dotations islamiques a déclaré qu'un groupe de colons armés a pris d'assaut le sanctuaire et s'y était tranquillement promené.

Dans un communiqué de presse, examiné par l'Agence Anadolu, le Waqf islamique de Jérusalem a condamné cette agression, la qualifiant de "profane et dangereuse". "La violation de la mosquée et du sanctuaire du Prophète Moïse est condamnable", a lancé la même source. Et de souligner que le sanctuaire et la mosquée, appartiennent à la communauté musulmane depuis sa construction.

Le sanctuaire du prophète Moïse est un site patrimonial affilié au ministère palestinien des dotations, dédié à la prière et ouvert aux touristes.

Il est situé dans une zone éloignée des quartiers résidentiels, éventuellement sous contrôle israélien.

Selon les historiens, la construction du sanctuaire a eu lieu sous le règne d'Al-Zahir Baybars (1260-1277 après JC), le quatrième des sultans mamelouks. Il est le trait d'union entre la Palestine et la Jordanie, et était un lieu de rencontre des pèlerins musulmans.

Bien que ce monument soit appelé "le sanctuaire du prophète Moïse", certains historiens et archéologues nient ce lien, car selon eux, les traces du prophète Moïse ont été perdues sur une montagne en Jordanie, d'après l'Ancien Testament de la Torah. Jusqu'à nos jours, on ignore encore la raison de cette appellation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET