Un parlementaire libanais : Washington s'ingère dans la délimitation des frontières avec Israël

Un élu du bloc Hezbollah au parlement libanais, a déclaré dimanche que les États-Unis s’ingèrent dans la question de la délimitation des frontières maritimes avec Israël.

1556955
Un parlementaire libanais : Washington s'ingère dans la délimitation des frontières avec Israël

 

Un élu du bloc Hezbollah au parlement libanais, a déclaré dimanche que les États-Unis s’ingèrent dans la question de la délimitation des frontières maritimes avec Israël.

C’est ce qui ressort des déclarations du membre du bloc parlementaire « Fidélité à la résistance », Hussein Hajj Hassan, relayées par l’agence de presse officielle libanaise.

« Les Américains s'immiscent dans tous les détails de la situation libanaise, à commencer par le dossier de la démarcation des frontières maritimes, celui du pétrole et même dans les nominations administratives (fonctions dans les institutions gouvernementales) », a déclaré Hajj Hassan, sans donner plus de détails sur la nature de cette ingérence.

Aucun commentaire immédiat n’a été formulé par le gouvernement libanais ou la partie américaine au sujet des déclarations du député du Hezbollah.

En octobre dernier, des négociations indirectes ont commencé entre le Liban et Israël pour délimiter les frontières maritimes, sous l’égide des Nations Unies et de la médiation américaine, à la suite d'un différend sur une région de la Méditerranée riche en pétrole et en gaz.

Cependant, après quatre rounds de discussions, il a été décidé du report du cinquième round, qui était prévu pour le 2 décembre dernier, pour un délai indéfini.

Le mois dernier, le Département d'Etat américain a déclaré, dans un communiqué, que les positions des deux pays (Liban et Israël) sont toujours très éloignées, malgré les bonnes intentions ».

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET