Le président du Front turkmène d'Irak, Salihi: "Le départ du PKK de Sinjar n'est qu'une tactique de déplacement"

Le président du Front turkmène irakien (FTI), Ersat Salihi, a déclaré que le départ des éléments de l'organisation terroriste séparatiste PKK du district de Sinjar à Mossoul, en Irak, n’est qu'une tactique de déplacement.

1539399
Le président du Front turkmène d'Irak, Salihi: "Le départ du PKK de Sinjar n'est qu'une tactique de déplacement"

 

Le président du Front turkmène irakien (FTI), Ersat Salihi, a déclaré que le départ des éléments de l'organisation terroriste séparatiste PKK du district de Sinjar à Mossoul, en Irak, n’est qu'une tactique de déplacement.

Le leader turkmène a déclaré que l'incertitude persiste quant à la présence du PKK dans la région dans le cadre de « l'Accord de Sinjar » entre Erbil et Bagdad et à l'endroit où ils seront envoyés de Sinjar.

« Le PKK fait une tactique de déplacement » a averti Salihi et souligné que si un plan tel que placer les terroristes expulsés de Sinjar à l'intérieur des frontières de l'Irak à Mahmur, Kandil, autour de Kirkouk ou près de Talafar est mis en œuvre, le danger augmentera encore plus.

« Sortir le PKK de Sinjar et le déplacer ailleurs sur le territoire irakien ne résoudra pas le problème » a-t-il signalé.

Le président du FTI, Salihi, a déclaré que l'Irak est en difficulté en raison des organisations terroristes.

« Le PKK et DAESH sont les deux faces de la même pièce. L'objectif des deux est de déstabiliser l'Irak, de diviser le pays et de nuire aux pays voisins. /.../. L'une des principales raisons des mauvaises relations de l'Irak avec ses voisins est la présence de l'organisation terroriste PKK sur le territoire irakien » a-t-il relevé.

L'Accord de Sinjar a été signé entre Bagdad et Erbil le 1er octobre, envisageant également le retrait de l'organisation terroriste séparatiste PKK du district de Sinjar.



SUR LE MEME SUJET