Israël a arrêté plus de 400 enfants palestiniens en 2020

Les autorités d'occupation israéliennes ont arrêté plus de 400 enfants, depuis le début de l'année 2020 et jusqu'à la fin du mois d'octobre, a indiqué le Club des prisonniers palestiniens

1530724
Israël a arrêté plus de 400 enfants palestiniens en 2020

 

Les autorités d'occupation israéliennes ont arrêté plus de 400 enfants, depuis le début de l'année 2020 et jusqu'à la fin du mois d'octobre, a indiqué le Club des prisonniers palestiniens.

C'est ce qui ressort d'un rapport publié par le Club, à la veille de la célébration de la Journée internationale des droits de l'enfant, célébrée par les Nations Unies, le 20 novembre de chaque année.

"Les autorités d'occupation israéliennes ont arrêté 400 enfants palestiniens de moins de 18 ans, depuis le début de cette année, dont la plupart sont originaires de Jérusalem-Est", a expliqué le rapport dont l'Agence Anadolu a eu copie.

Le rapport a, également, révélé que 170 enfants palestiniens sont encore détenus dans les geôles israéliennes.

D'après la même source, Israël commet de multiples violations à l'égard des enfants palestiniens pendant la période de leur détention, notamment en les empêchant de terminer leurs études, en privant certains d'entre eux de visites familiales en prison et en les plaçant dans des cellules individuelles.

Ainsi, les autorités israéliennes continuent de procéder à des arrestations d'enfants, en ces temps de crise liée à la propagation du coronavirus.

Depuis 2015, Israël a approuvé des lois destructrices, allant même jusqu'à l'autorisation de la réclusion à perpétuité contre des enfants détenus, dans certains cas particuliers.

''Israël a arrêté environ 7 000 enfants depuis 2015'', ajoute le rapport.

Selon les institutions chargées des affaires des prisonniers, près de 4500 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes dont 40 femmes, 170 enfants et 370 détenus administratifs (emprisonnés sans procès).

 

AA



SUR LE MEME SUJET