Une ONG internationale appelle à la libération des enfants palestiniens emprisonnés par Israël

L'Organisation internationale (DEI) a appelé les Nations Unies à intervenir pour libérer les enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

1518081
Une ONG internationale appelle à la libération des enfants palestiniens emprisonnés par Israël

 

L'Organisation internationale (DEI) a appelé les Nations Unies à intervenir pour libérer les enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

C'est ce qui ressort d'un message adressé par l'ONG précitée au rapporteur spécial de l'ONU, dans les territoires palestiniens occupés, Michael Lynk.

Dans ce message, dont l'Agence Anadolu (AA) a obtenu une copie, la Défense des Enfants-International appelle à la libération des enfants palestiniens détenus par les autorités israéliennes.

L'Organisation a indiqué que le nombre d'enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes a atteint 153 prisonniers, selon les statistiques officielles de l'Autorité pénitentiaire israélienne, révélées à la fin du mois d'août dernier.

La DEI a souligné qu'Israël est le seul pays au monde à arrêter systématiquement les enfants et à les juger devant des tribunaux militaires.

Elle a affirmé que chaque année, 500 à 700 enfants palestiniens sont arrêtés. Ils passent dans les prisons militaires israéliennes.

L'organisation de défense des droits de l'enfant a expliqué les étapes de l'arrestation de ces enfants. Ils sont conduits mains attachées avec des câbles en plastique dans des jeeps militaires.

La DEI a également appelé à la mise en œuvre de tous les moyens disponibles, en coopération avec d'autres responsables des Nations Unies, pour libérer tous les enfants palestiniens détenus par les autorités israéliennes.

Les enfants palestiniens détenus par Israël vivent en promiscuité, souvent dans de mauvaises conditions sanitaires, avec un accès limité aux ressources permettant de maintenir des routines d'hygiène minimales ce qui ne peut que provoquer une propagation du virus.

L'ONG a également dénoncé le transfert illégal d'enfants détenus dans des prisons à l'intérieur d'Israël, ce qui constitue un crime de guerre.

Lundi, le ministère israélien de la Santé a déclaré dans un communiqué rendu public, que le nombre total d'infections au Coronavirus est passé à 310 148 cas dont 2 397 décès.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET