Saad Hariri : "Ils ont tué Beyrouth"

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a indiqué qu'une enquête doit être menée, avec l’aide des amis étrangers, sur l'explosion du port de Beyrouth

1467674
Saad Hariri : "Ils ont tué Beyrouth"

 

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a indiqué qu'une enquête doit être menée, avec l’aide des amis étrangers, sur l'explosion du port de Beyrouth.

C’est ce qui ressort de ses déclarations accordées aux journalistes, mercredi, au moment où il s’est rendu sur le lieu de l’explosion ayant fait 100 morts et plus de 4 000 blessés.

Hariri s’est dit prêt à assumer ses responsabilités, exigeant que tous ceux qui sont impliqués dans cet incident doivent assumer la responsabilité et rendre des comptes.

L’ex-Premier ministre a tenu à présenter ses condoléances aux familles des victimes avant de poursuivre “Ils ont tué Beyrouth, c’est indescriptible, et personne n’a été épargné”.

Saad Hariri s’est ensuite dirigé vers le mausolée de son père, Rafic Hariri (ancien Premier ministre libanais), dans le centre de Beyrouth.

“Ils ont tué Beyrouth hier et je ne sais pas si le verdict (relatif à l’assassinat de Rafic Hariri en 2005) sera reporté par la Cour internationale”, a-t-il ajouté.

En effet, l'explosion intervient à un moment où les Libanais, et la communauté arabe et internationale attendent le verdict relatif à l'assassinat de Rafic Hariri, dans l’attentat ayant visé son convoi à Beyrouth.



SUR LE MEME SUJET