Les Turkmènes ne sont pas soutenus dans l’équation politique en Irak, élaborée par les USA

"Les Etats-Unis n’ont pas soutenu les Turkmènes qui réclamaient des droits politiques en Irak. "

1452689
Les Turkmènes ne sont pas soutenus dans l’équation politique en Irak, élaborée par les USA

 

Le président du Front turkmène irakien Ersat Salihi a fait savoir que les Turkmènes n’étaient pas soutenus dans « l’équation politique » en Irak élaborée par les Etats-Unis depuis l’année 2003.  

Lors d’un reportage accordé à l’agence Anadolu, Salihi a indiqué que les groupes terroristes sont apparus en Irak après 2003.

« En tête de ces groupes figurent la structure anti-Iran les Moudjahidines du peuple et l’organisation terroriste PKK. Le gouvernement irakien a entièrement expulsé l’organisation anti-Iran. Celle-ci s’est rendue en grande partie en Allemagne. Quant au PKK qui menace la sécurité de la Turquie, il a malheureusement été installé dans des régions controversées », a-t-il affirmé.

Rappelant que la constitution irakienne contient un article appelant l’Irak à « ne pas constituer de menace de sécurité aux pays voisins », Salihi a estimé que les attaques terroristes perpétrées par le PKK contre la Turquie depuis l’Irak doivent être évaluées dans ce cadre.

Selon le président du Front turkmène, le PKK, Daesh et les autres organisations terroristes constituent une menace et un grand danger pour l’Irak et la région, mais aussi pour les Etats-Unis et la communauté internationale.

Salihi a souligné que du temps de Saddam Hussein, les Turkmènes étaient victimes d’assimilation. « Mais après 2003, les Turkmènes n’ont pas été non plus inclus dans l’équation politique élaborée par les Etats-Unis », a-t-il ajouté.

« Les Etats-Unis n’ont pas soutenu les Turkmènes qui réclamaient des droits politiques en Irak. Les Etats-Unis qui ne nous ont pas soutenus, ont soutenu les kurdes dans les régions controversées », a déploré Salihi.

 

 

 



SUR LE MEME SUJET