Syrie : le PKK/YPG continue de creuser des tunnels malgré les engagements de la Russie et des USA

L’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK qui ne s’est pas retirée de la zone de sécurité en Syrie malgré les engagements de la Russie et des Etats-Unis, continue de creuser des tunnels dans le nord-est du pays, près de la frontière turque

1413555
Syrie : le PKK/YPG continue de creuser des tunnels malgré les engagements de la Russie et des USA

 

L’organisation terroriste et séparatiste YPG/PKK qui ne s’est pas retirée de la zone de sécurité en Syrie malgré les engagements de la Russie et des Etats-Unis, continue de creuser des tunnels et fossés dans le nord-est du pays, près de la frontière turque.

Le groupe terroriste a récemment accéléré ses travaux dans la localité de Qamishli à la frontière turque, dans le nord de cette localité et entre les localités de Qamishli et Amouda.

Les terroristes du PKK/YPG qui devaient quitter Aïn al-Arab (Kobané) selon le consensus entre la Turquie et la Russie, continuent de creuser des tunnels et fossés dans cette localité.

L’YPG/PKK creuse ces tunnels pour résister à d’éventuelles opérations militaires, s’infiltrer et attaquer soudainement.

La Turquie avait signé séparément des consensus avec les Etats-Unis et la Russie pendant l’exécution de l’opération Source de Paix, amorcée le 9 octobre 2019.

Washington avait promis d’éloigner les terroristes du PKK/YPG de 30 km de la frontière turque dans l’espace défini comme la zone de sécurité par l’opération.

La Russie s’était engagée à sortir les terroristes du PKK/YPG avec leurs armes, de Manbij et Tall Rifat.



SUR LE MEME SUJET