132 civils tués dans les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient

Ces chiffres sont bien inférieurs aux chiffres annoncés par les sources indépendantes.

1412677
132 civils tués dans les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient

 

En 2019, 132 civils ont perdu la vie dans les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient.

Le Pentagone a soumis au Congrès son rapport annuel sur les pertes civiles causées par les opérations américaines en 2019.

Ainsi 132 personnes ont perdu la vie dans les opérations américaines, dont 22 en Syrie, 108 en Afghanistan et 2 en Somalie.

Par ailleurs, 91 civils ont été blessés, dont 75 en Afghanistan, 13 en Irak et en Syrie et 3 en Somalie.

Toutefois, ces chiffres sont bien inférieurs aux chiffres annoncés par les sources indépendantes.

D’après l’ONG britannique Air Wars qui avait établi un rapport sur les opérations anti-Daesh des Etats-Unis, au moins 538 civils ont perdu la vie rien qu’en Irak et en Syrie en 2019 dans les opérations américaines, alors que le nombre de celles-ci ont été considérablement réduites.

Toujours selon Air Wars, au moins 36 civils ont perdu la vie dans les 63 offensives des Etats-Unis en Somalie.

Amnesty International a également critiqué le rapport du Pentagone. « Tout comme les rapports de 2017 et de 2018, celui de 2019 fait également part d’un nombre de pertes civiles inférieur à celui que nous avons déterminé » précise Amnesty.  

 

 



SUR LE MEME SUJET