Syrie : après la trêve assurée à Idleb par la Turquie et la Russie, 35 mille civils y sont retournés

35 mille civils contraints de se déplacer à cause des attaques du régime de Béchar al-Assad et ses soutiens, sont retournés chez eux suite à la trêve assurée le 6 mars dans la zone de désescalade d’Idleb par la Turquie et la Russie.

1387506
Syrie : après la trêve assurée à Idleb par la Turquie et la Russie, 35 mille civils y sont retournés

 

35 mille civils contraints de se déplacer à cause des attaques du régime de Béchar al-Assad et ses soutiens, sont retournés chez eux suite à la trêve assurée le 6 mars dans la zone de désescalade d’Idleb par la Turquie et la Russie.

Le directeur de l’Office de coordination d’intervention en Syrie qui étudie les données sur la migration dans la région, Mohammed Hallaj a fait savoir qu’une partie des civils sont rentrés après la fin des opérations militaires d’Assad et ses soutiens et l’application du cessez-le-feu.

« Depuis octobre 2019 où le régime a multiplié ses attaques, plus d’un million de personnes s’étaient déplacées. 35 mille d’entre elles sont revenues après la trêve » a-t-il relevé.

Hallaj a noté que de grandes localités civiles sont passées sous le contrôle du régime, précisant que des centaines de milliers de civils refusant de retourner dans ces zones continueront de vivre dans les camps situés à la frontière turco-syrienne.

Hallaj a appelé les civils qui sont retournés à faire attention aux bombes qui n’ont pas explosé et à prévenir les responsables en cas de danger.



SUR LE MEME SUJET