Israël décide de cesser d'importer des produits agricoles palestiniens

Israël a décidé de cesser d'importer des produits agricoles de l'Autorité palestinienne, à partir de dimanche prochain, 2 février.

1351388
Israël décide de cesser d'importer des produits agricoles palestiniens

 

Israël a décidé de cesser d'importer des produits agricoles de l'Autorité palestinienne, à partir de dimanche prochain, 2 février.

La Société de radiodiffusion publique israélienne a déclaré, vendredi, que la décision avait été rendue par le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett.

Et d’ajouter : "La décision a été prise à la lumière de l'échec des efforts répétés du ministère de la Défense pour résoudre la crise des veaux avec la partie palestinienne, qui a largement affecté les éleveurs de bovins en Israël".

Il y a quelques mois, l'Autorité palestinienne a décidé de cesser d'importer des bovins en provenance d'Israël, ou par l'intermédiaire de marchands israéliens, dans le cadre de ses plans de désengagement économique et commercial d'Israël dans de nombreux secteurs.

Israël a tenté de faire pression sur l'Autorité palestinienne pour revenir sur cette décision, mais en vain.

La consommation annuelle moyenne de viande bovine sur le marché palestinien est d'environ 120 mille veaux, dont la plupart sont importés par des marchands israéliens et 10% seulement proviennent de fermes israéliennes.

Le gouvernement palestinien veut importer (la viande bovine) directement depuis le pays d'origine vers le marché palestinien

Le gouvernement palestinien a un plan en quatre volets dans lequel il met en œuvre un désengagement économique vis-à-vis d'Israël, à savoir : renforcer le produit local, importer directement de l'étranger, boycotter les produits israéliens et développer les services locaux, tels que la santé, par exemple.

Selon les données du Bureau central palestinien des statistiques, la valeur totale des importations palestiniennes en provenance d'Israël en 2018 s'élevait à environ 3,6 milliards de dollars, soit 55% de la valeur totale des importations.

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET