Stoltenberg : "L'OTAN n'aurait pas pu réussir à combattre Daech sans le soutien de la Turquie"

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a fait savoir que l'Alliance n'aurait pas pu réussir à combattre Daech sans le soutien apporté par la Turquie

Stoltenberg : "L'OTAN n'aurait pas pu réussir à combattre Daech sans le soutien de la Turquie"


Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a fait savoir que l'Alliance n'aurait pas pu réussir à combattre Daech sans le soutien apporté par la Turquie.

C’est ce qui ressort de son discours devant la commission des relations étrangères au Parlement européen, au cours duquel il a salué les relations entre l'Alliance et l'Union européenne.

Stoltenberg a souligné l'importance des relations entre l'Europe et les pays d'Amérique du Nord, malgré les différends entre les deux parties dans plusieurs dossiers, notamment le changement climatique, le commerce et le nucléaire iranien.

Il a souligné la nécessité de renforcer la coopération entre l'Union européenne et l'OTAN, en particulier dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et des récentes menaces à la sécurité.

Concernant le dossier libyen, Stoltenberg a exprimé le soutien de l'OTAN aux efforts de l'ONU pour parvenir à une solution politique, évoquant l'importance de garantir un cessez-le-feu et d'imposer un embargo sur les armes.

Quant à l’opération “Source de Paix”, Stoltenberg a affirmé avoir été en contact direct avec les autorités turques au cours de l’opération, révélant qu'après le consensus turco-américain, la fréquence des affrontements dans le nord-est de la Syrie a diminué de manière significative et que l'accent devrait être mis sur la solution politique.

“La Turquie est un allié important et a également joué un rôle majeur dans la lutte contre Daech et sans ses infrastructures fournies tout au long de ses frontières avec l'Irak et la Syrie, nous n’aurions pas pu gagner contre Daech”, a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET