Bases américaines frappées par l'Iran: 80 Américains tués selon la télévision publique iranienne

L’armée des Gardiens de la révolution a lancé une attaque au missile balistique contre les bases américaines à Arbil et Anbar en Irak.

1336624
Bases américaines frappées par l'Iran: 80 Américains tués selon la télévision publique iranienne

 

L’armée des Gardiens de la révolution a lancé une attaque au missile balistique contre les bases américaines à Arbil et Anbar en Irak.

La télévision iranienne a annoncé le lancement de 15 missiles qui auraient donné la mort à 80 Américains.

L’agence de presse semi-officielle iranienne a partagé les images sur l’attaque.

L’armée des Gardiens de la révolution a déclaré dans un communiqué que des dizaines de missiles balistiques sol-sol ont été lancés contre la base américaine en Irak Aïn al-Assad, dans le cadre de l’opération de vengeance du général iranien tué vendredi par les Etats-Unis, Qassem Soleimani.

Le communiqué informe qu’en cas de riposte américaine, il y aura des représailles plus « fortes et écrasantes ».

Il met aussi en garde les pays de la région où se trouvent des bases américaines.

« Tout point de départ des actes hostiles et agressifs contre l’Iran sera pris pour cible. Dans ce crime commis, nous ne faisons aucune distinction entre le régime sioniste et le régime américain » rapporte le communiqué.

Le texte conseille aussi au peuple américain de rappeler leurs soldats dans la région pour éviter davantage de préjudices.

Après l’attaque contre la base américaine en Irak, l’administration iranienne a envoyé une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU et au secrétaire général où elle affirme ne pas « chercher à faire la guerre ».

« Nous ne cherchons pas à faire la guerre. Nous mettons en garde contre toute action aventurière à notre encontre » peut-on lire dans cette lettre.

Le Pentagone américain a déclaré que l’Iran a lancé plus d’une douzaine de missiles balistiques contre ses bases à al-Assad et Arbil en Irak, et que les travaux sont en cours pour identifier les dégâts.  

Jonathan Hoffman a indiqué que le Pentagone a pris toutes les mesures contre les éventuelles attaques de l’Iran, ajoutant que les deux bases en question avaient préalablement été alertées.

Selon la porte-parole de la Maison-Blanche Stephanie Grisham, le président Donald Trump a été informé de la situation.



SUR LE MEME SUJET