Libye : les forces gouvernementales capturent 10 miliciens de Haftar, au sud de Tripoli

Les forces du gouvernement ont aussi repris le contrôle de la route de l'aéroport

1331037
Libye : les forces gouvernementales capturent 10 miliciens de Haftar, au sud de Tripoli


 

Les forces libyennes du gouvernement d’entente nationale ont repris le contrôle de la route de l'aéroport et capturé 10 miliciens de Khalifa Haftar, au sud de la capitale Tripoli.

C’est ce qui ressort des déclarations de Mustafa Al-Mujie, porte-parole du centre d’information de l'opération Volcan de la Colère lancée par le gouvernement d’entente pour contrer l'attaque de Haftar contre la capitale.

Al-Mujie a déclaré que les forces du gouvernement libyen avaient repris le contrôle total de la route de l'aéroport après que les milices de Haftar aient réussi à le pénétrer le long de la route et à la contrôler pendant des heures.

Le porte-parole a souligné que les forces gouvernementales avaient également capturé 10 miliciens de Haftar et détruit 3 de leurs véhicules sur l'axe Al-Khalatat, au sud de Tripoli.

Et d’expliquer que les forces travaillent actuellement à l’installation de nouvelles positions et que les conditions sont généralement excellentes.

D'autre part, Les forces gouvernementales libyennes ont annoncé la destruction de huit véhicules, dont deux blindés émiratis et un char, sur les axes de l’aéroport et d'Al-Khalatat, au sud de la capitale, Tripoli.

Dans un communiqué publié par le centre d’informations de l’Opération Volcan de la colère, vendredi, le porte-parole du gouvernement d’entente nationale, Muhammad Qanunu, a annoncé que leurs forces "avaient capturé six membres de la milice de Khalifa Haftar et retrouvé neuf de leurs dépouilles".

Qanunu a indiqué que les forces gouvernementales avaient sécurisé un certain nombre de sites dont elles ont pris le contrôle, sur l'axe de Yarmouk (au sud de Tripoli).

Et de souligner que "la milice de Haftar, tentant de faciliter la tâche à ses mercenaires sur les fronts, a recouru, comme d'habitude, à des raids contre les quartiers résidentiels de Zawiya (à environ 50 km à l'ouest de Tripoli), faisant des victimes civiles", sans plus de précisions.

Selon le porte-parole, les forces gouvernementales ont pourchassé les mercenaires de Haftar qui tentaient d'avancer vers des zones situées à l'intérieur des frontières administratives de la ville de Zawiya.

Par ailleurs, des centaines de personnes rassemblées à Tripoli, capitale de la Libye, et Misrata ont manifesté contre le général putschiste Khalifa Haftar.

Des centaines de manifestants réunis à l’appel d’organisations non-gouvernementales sur la place des Martyrs à Tripoli et sur la place de République à Misrata, ont réagi contre les attaques perpétrées par les forces liées à Haftar.

Les manifestants qui ont réclamé le maintien d’un État dirigé par des civils contre les attaques du général putschiste, ont régulièrement lancé des slogans contre l’administration militaire représentée par Haftar.

Les pancartes des manifestants à Tripoli, avec les posters du président égyptien Abdelfattah al-Sissi, du président français Emmanuel Macron, et du prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed ben Zayed al Nahyan et sur lesquelles étaient inscrits ‘retirez vos mains de notre pays’, ont retenu l’attention.

Les manifestants réunis à Misrata ont brandi des pancartes sur lesquelles étaient écris ‘Misrata, capitale des martyrs, ne va pas courber l’échine’, ‘Oui à la coopération Libye-Turquie’, ‘Merci au peuple turc’ et ‘Nous pouvons tomber en martyr mais nous ne voulons pas d’administration militaire’.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec AA

 



SUR LE MEME SUJET