Syrie : Le YPG/PKK fait de la propagande noire contre la Turquie au nord

L'organisation terroriste YPG/PKK fait de la propagande noire contre la Turquie au nord de la Syrie, par le biais de ses troupes qui démontent des engins explosifs après les avoir installés dans la ville de Qamishli en accusant les forces turques de les a

1323333
Syrie : Le YPG/PKK fait de la propagande noire contre la Turquie au nord

 

L'organisation terroriste YPG/PKK fait de la propagande noire contre la Turquie au nord de la Syrie, par le biais de ses troupes qui démontent des engins explosifs après les avoir installés dans la ville de Qamishli en accusant les forces turques de les avoir implantés.

Alors de sources sécuritaires turques ont révélé que, l'organisation terroriste a intentionnellement planté des engins explosifs dans des endroits surpeuplés de civils, les médias proches du YPG/PKK publient des images de propagande noire contre la Turquie.

Des terroristes ayant fui l'organisation terroriste pour se rendre aux forces turques, ont assuré dans leurs témoignages que l'organisation terroriste avait planté des explosifs dans les rues et les quartiers surpeuplés de Qamishli, puis les a ultérieurement démantelés pour dresser le peuple contre la Turquie.

Des sources sécuritaires ont affirmé que les terroristes du YPG/PKK ont forcé les habitants de Qamishli à organiser une manifestation contre l'opération “Source de Paix” et la Turquie.

En étroite collaboration avec l’armée nationale syrienne, l’armée turque avait lancé, le 9 octobre dernier, l’opération “Source de Paix” à l’est de l’Euphrate dans le nord-ouest de la Syrie. Objectif : sécuriser la frontière turque en éradiquant la zone de la présence des terroriste du YPG et de Daesh et établir une région sécurisée pour le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

L'armée turque avait suspendu l'opération “Source de Paix” le 17 octobre, suite à un accord conclu entre Ankara et Washington au terme duquel les terroristes devaient se retirer, s’ensuit un autre accord entre la Turquie et la Russie concernant la situation de la région. 

 

AA



SUR LE MEME SUJET