Le PKK creuse des tunnels et fossés à Aïn al-Arab

De nombreux tunnels avaient été découverts dans les districts Tall Abyad et Rassoulayn libérés grâce à l’opération Source de Paix, et la ville d’Afrine libérée avec l’opération Rameau d’Olivier.

1295210
Le PKK creuse des tunnels et fossés à Aïn al-Arab

 

L’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK continue de creuser des tunnels et fossés à Aïn al-Arab, une ville syrienne située à la frontière turque, malgré l’accord signé entre la Turquie et la Russie.

Selon l’accord turco-russe signé le 22 octobre à Sotchi, l’organisation terroriste YPG/PKK doit se retirer d’une bande de 32km de profondeur à la frontière turque, dans un délai de 150 heures à compter du 23 octobre à 12h00.

Ce délai prend fin le 29 octobre à 18h00.

Des sources sécuritaires crédibles ont fait savoir à l’agence Anadolu que des terroristes de l’YPG/PKK creusent des tunnels et fossés dans les quartiers Sud du district Aïn al-Arab.

Les fossés qui y sont creusés sont remplis de pneus et de carburant par les terroristes. Ces tunnels et fossés se trouvent à 18km de la frontière turque.

L’agence Anadolu avait filmé en décembre 2018 et avril 2019 les terroristes creusant des tunnels à Manbij et Aïn al-Arab.

Par ailleurs, de nombreux tunnels avaient été découverts dans les districts Tall Abyad et Rassoulayn libérés grâce à l’opération Source de Paix, et la ville d’Afrine libérée avec l’opération Rameau d’Olivier.



SUR LE MEME SUJET