Peskov : « Si les YPG/PKK ne se retirent pas vers le sud, ils sont confrontés à la Turquie »

Le porte-parole de la Présidence russe (le Kremlin), Dmitry Peskov a fait savoir que si l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG ne se retire pas vers le sud depuis les frontières turques, elle sera alors confrontée à l’armée turque

1294970
Peskov : « Si les YPG/PKK ne se retirent pas vers le sud, ils sont confrontés à la Turquie »

 

Le porte-parole de la Présidence russe (le Kremlin), Dmitry Peskov a fait savoir que si l’organisation terroriste séparatiste PKK/YPG ne se retire pas vers le sud depuis les frontières turques, elle sera alors confrontée à l’armée turque et la force militaire russe n’agira pas pour la défendre.

Peskov a évalué les développements sur le terrain après la signature d’un consensus entre la Turquie et la Russie.

« Nous l’avions déjà dit. Si les YPG/PKK ne se retirent pas des frontières turques vers le sud, ils seront confrontés à la Turquie » a-t-il rappelé.

« Alors il n’y aura pas de forces russes ou du régime pour les protéger. Nous les avons contactés et avertis. Nous répétons nos avertissements. Nous menons un processus très compliqué et difficile. Il peut y avoir certaines perturbations et nous ne le négligeons pas. Mais on ne peut pas s’attendre à ce que tout redevienne normal du jour au lendemain. Comme convenu entre la Turquie et la Russie, le consensus de Sotchi sera appliqué sans problème » a-t-il relevé.



SUR LE MEME SUJET