L'ambassadeur iranien à Bagdad menace d'attaquer les forces américaines en Irak

L'ambassadeur d'Iran à Bagdad, Iraj Masjedi, a menacé, vendredi, de prendre les forces américaines en Irak pour cible si son pays venait à être attaqué par Washington

1277786
L'ambassadeur iranien à Bagdad menace d'attaquer les forces américaines en Irak

 

L'ambassadeur d'Iran à Bagdad, Iraj Masjedi, a menacé, vendredi, de prendre les forces américaines en Irak pour cible si son pays venait à être attaqué par Washington.

"La République islamique ne veut pas de guerre avec les Américains ni avec qui que ce soit d'autre", a déclaré Masjedi dans une interview accordée à la chaîne de télévision locale Dijlah Tv, il a souligné à cet égard que "la guerre n'est ni dans l'intérêt des Etats-Unis ni dans celui de l'Iran".

Et d'ajouter: "Les Américains disent toujours que l'option militaire est sur la table, tandis que nous n'avons jamais évoqué de solution militaire. La position que nous adoptons est strictement défensive, mais il va sans dire que nous répondrons, par tous les moyens dont nous disposons, à toute éventuelle agression".

L'ambassadeur iranien en Irak, ancien conseiller du commandant de la Force Qods, le général Qasem Soleimani, a également affirmé que "en cas d'attaque militaire des Etats-Unis contre l'Iran, celui-ci ripostera avec force et bombardera les forces américaine en Irak comme ailleurs".

Masjedi a accusé les Etats-Unis d'ingérence dans les affaires de l'Irak et de la région. Il a ainsi affirmé que l'Iran n'interférait pas dans les affaires intérieures de son voisin, estimant que la présence des forces américaines dans la région est à l’origine de l’escalade et de l'instabilité qui y règne et qu’il est "nécessaire" qu’elles quittent l’Irak et la région .

La région connait un regain de tensions entre l'Iran et ses alliés dans les pays arabes, d'une part et les États-Unis et leurs alliés occidentaux et des pays du Golfe, d'autre part, sur fond de dossiers litigieux, dont la liberté de navigation dans les couloirs maritimes de la région, notamment ceux du détroit d'Ormuz, la sécurité des installations pétrolières ainsi que le programme nucléaire de l'Iran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET