Ankara, Téhéran et Moscou se sont entendus pour soutenir la tenue de la réunion du Comité constitutionnel syrien

Les ministres des Affaires étrangères de la Turquie, de l’Iran et de la Russie se sont entendus pour soutenir la tenue de la première réunion du Comité constitutionnel syrien à Genève en Suisse.

1276240
Ankara, Téhéran et Moscou se sont entendus pour soutenir la tenue de la réunion du Comité constitutionnel syrien

 

Les ministres des Affaires étrangères de la Turquie, de l’Iran et de la Russie se sont entendus pour soutenir la tenue de la première réunion du Comité constitutionnel syrien à Genève en Suisse.

Les ministres des trois pays garants du format d’Astana ont réalisé une réunion tripartite en marge de la 74e Assemblée générale de l’ONU.

Les ministres turc, russe et iranien respectivement Mevlut Cavusoglu, Serguei Lavrov et Jawad Zarif ont publié un communiqué conjoint.

« Les garants d’Astana ont confirmé leur attachement indéfectible à la souveraineté, l’indépendance, l’intégrité territoriale et l’unité de la Syrie et appelé toutes les parties au respect des principes » peut-on lire dans le communiqué.

« Comme convenu au sommet tripartite du 16 septembre 2019 à Ankara, la finalisation du processus sur la création d’un Comité constitutionnel et le consensus des parties pour l’application des règles et procédés élaborés le 23 septembre 2019 par les parties en Syrie en coordination avec les garants d’Astana et l’émissaire spécial en Syrie du secrétaire général de l’ONU, sont salués par les trois pays » rapporte le texte.

On peut aussi lire que les travaux du Comité constitutionnel syrien seront soutenus.

« La détermination à soutenir les travaux du Comité constitutionnel, réalisés par les parties en Syrie et en interaction permanente avec l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, a été accentuée » informe le texte.



SUR LE MEME SUJET