Pétrolier iranien relâché par Gibraltar : Téhéran dément avoir présenté des garanties

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti, vendredi, avoir présenté des garanties au gouvernement britannique en échange de la libération du pétrolier iranien "Grace 1" retenu à Gibraltar depuis le 04 juillet

1253762
Pétrolier iranien relâché par Gibraltar : Téhéran dément avoir présenté des garanties

 

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti, vendredi, avoir présenté des garanties au gouvernement britannique en échange de la libération du pétrolier iranien "Grace 1" retenu à Gibraltar depuis le 04 juillet.

L’Agence de presse iranienne, Fars a, ainsi affirmé que d’après le porte-parole de la diplomatie iranienne, Abbas Moussavi, Téhéran n’a pas présenté de garanties aux autorités de Gibraltar ou au gouvernement britannique en échange de la libération du pétrolier Grace 1.

D’après Moussavi, Téhéran a affirmé, dès le départ, que la cargaison du pétrolier n’était pas destinée au régime syrien.

Moussavi a ajouté que son pays a toujours soutenu la Syrie dans plusieurs secteurs, y compris celui des hydrocarbures en indiquant que l’Iran est toujours en quête de nouveaux marchés et de nouveaux partenaires. 

 

AA



SUR LE MEME SUJET